Ζέφυρος / Zéphyros

... Là où se lève l'étoile du soir, où le soleil éteint ses feux.




... Zéphyr

Dans la Grèce antique
Fils d'Astréos (Éole), le Maître des Quatre Vents
Et d'Éos, la déesse de l'Aurore.

... Ses frères
Borée, le dieu du Vent du Nord,
Notos, le dieu du Vent du Sud,
Euros, le dieu du Vent du Sud-Ouest.


... Ses amours féminines
Podargé, aux pieds agiles, la Harpie au corps de pouliche
Chloris, Flore, la déesse des fleurs
Iris, la déesse de l'Arc-en-ciel.


... Zéphyr et Chloris
Pluie de roses,
Haleine parfumée de Zéphyr,
Amour et Printemps.






... Les métaphores d'Apulée le berbère
Extrait du roman latin Métamorphoses (L’Âne d'Or)
« ... Or pendant que Psyché en proie à la peur et pleure au
sommet de son rocher, la douce brise de Zéphyr aux molles
caresses fait frissonner les bords de sa robe, enfle son vêtement,
la soulève sans heurts et la transporte le long de l'abrupte paroi
rocheuse ; après une douce descente, Zéphyr la dépose au
cœur du vallon, sur un gazon de fleur ... »


... Brise du matin, flots des vagues, flocons des nues,
... Emportez-moi !

... Zéphyr
Il était, dans sa jeunesse, fougueux et violent ; les gens le
redoutaient.
Aujourd'hui, il a changé d'attributs ; c'est un vent doux et
agréable, un souffle léger, une brise qui grise les sens.

... Zéphyr
Il protège et enveloppe, il donne de la fraîcheur et procure du
bien-être.
Au gré du temps et de l'humeur, il apportera échos et souvenirs.

... Zéphyr
Il est la renaissance, l'éclosion de la vie, la joie.
Il annonce le retour du Printemps.

... Zéphyr
... Au gré de sa nature, il vous transportera ...

............ Entre Miliana, sa ville d'adoption
............ Et Béjaïa, sa ville natale.

............ Entre la ville aux mille ruisseaux
............ Et la ville lumière.

Zéphyr à Béjaia

Zéphyr à Béjaia
... Zéphyr, la statue de bronze érigée en 1894 par le célèbre statuaire français Eugène Marioton, trône au square Pasteur, en face de notre ancienne maison paternelle.

Apophtegme d'une Bougiote

... À la face des dieux, montrer que les humains
Sont beaux et généreux s'ils s'autorisent enfin
À tomber le loup en recouvrant le sourire
...
................................................................ Marie alias Incipit
...................................................enr sauv SGDL 2011-02-0167

Le Top Ten de la semaine

Nouvelles du jardin

Un jour, une plante

dimanche 26 octobre 2008

Miliana, le fruit de toutes les convoitises

Miliana, un paradis terrestre, le jardin d'Eden où poussent toutes sortes de fruits.
Chaque saison apporte avec elle ses douceurs : mirabelles, pêches rustiques, prunes, reines-claudes, cerises, pommes, coings, grenades et j'en oublie.

Aujourd'hui, le dévolu est jeté sur un fruit très convoité :
la grenade, le fruit des Dieux

Grenade de Miliana
Toile de Josette Arnau-Parterna, artiste-peintre née à Oran,
Ecoles des Beaux arts d'Oran et d'Alger


A propos du fruit céleste

Notre prophète Mohamed (PBSL) lui trouve d'excellentes qualités ; la grenade est un fruit qui chasse l'envie et la haine.

D'après la Bible, elle serait plutôt ce fruit défendu.

Elle est le symbole de l'amour, de la fertilité et de l'abondance.
Dans leur culte aux dieux, les Grecs offraient de la grenade à Aphrodite, la déesse de l'amour et à Héra, la déesse du mariage.

Plantation de grenadiers

C'est, semble-t-il, sous l'arbre d'un grenadier que Roméo chanta sa fameuse sérénade à Juliette.

La grenade est née dans l'ancienne Perse (Iran) où elle était utilisée comme remède depuis 10000 ans. On la retrouve dans toute l'Asie Occidentale, particulièrement dans les célèbres jardins suspendus de Babylone et dans tout le bassin méditerranéen où elle est cultivée depuis 5000 ans.

En Algérie, les berbères zirides de la région de Béjaïa, issus de la tribu Telkata, l'emportèrent en Andalousie, notamment à Elvira où son essor a participé à la rebaptiser. Par allusion au fruit, la ville porte dès lors le nom de Grenade. De là elle fut introduit en Europe.

Fleurs du grenadier

Les Algériens, notamment les enfants, préfèrent manger les pépins nature ; sa pulpe juteuse et parfumée est d'un extrême raffinement. Les pépins sont également utilisés pour faire des rafraîchissants, des sorbets et des boissons.

Les Libanais, les Syriens et surtout les Iraniens, lui réservent une grande place dans la cuisine. En Inde, les graines sont séchées pour être employées comme épice.

Il n'y a pas si longtemps, le sirop de grenadine était fabriqué artisanalement à base de ce fruit.


Une grenade
Fruit du grenadier

Les nutritionnistes le recommandent pour sa richesse en vitamines.

Réputée pour ses vertus thérapeutiques, l'usage de la grenade est très diversifié en médecine traditionnelle.

L'écorce de grenade atténuerait les maladies cardio-vasculaires et agirait sur l'hypertension. Elle soigne la toux, les diarrhées, les coliques et abaisse la fièvre. Elle aurait même des vertus aphrodisiaques.

Loges
Elles sont délimitées par d'épaisses cloisons
.

Les femmes l'utilisent pour leurs soins de beauté, dans les cures régénératrices ou d'amaigrissement.

Pépin
Partie comestible du fruit.
Il est composé d'une pulpe juteuse et transparente dans laquelle est renfermé le grain.


Trois choses font la réputation de Toudja !
  • son eau de source, claire et limpide ;
  • ses belles oranges parfumées ...
... et ...
  • ses remarquables grenades au goût suave.
Voilà pourquoi la grenade est si convoitée à Miliana et à Bougie ! Dans ma Kabylie natale, le grenadier surplomble parfois l'olivier et le figuier.

15 commentaires:

Crabtree a dit…

Zéphyr,

Je visite le jardin d'Eden ,et tout semble à sa place !Calme...
Je ne vois pas de défaillance !

Crabtree a dit…

Bonjour ! Zéphyr,

Il est probable que les outils sont de retour !

Vous devez être très déçu de ne plus avoir de compteur de visite ?

Ceux qui ne cause pas de problème !

http://motigo.com/about/webstats
Ou
http://www.statcounter.com/

Zéphyr, a dit…

Le fruit de toutes les convoitises.
Miliana, ma ville adoptive, revendique la grenade au même titre que Bougie, ma ville natale.

Je vous laisse le soin de conclure.

Zéphyr, a dit…

Je ne suis pas déçu dans la mesure où j'ai réglé mon problème. Votre gentillesse va jusqu'à me proposer d'autres compteurs qui ne causent pas de difficultés.

Il reste un détail à régler : la possibilité de procéder aux modifications directes (les 2 icônes "le crayon" et "le tournevis et la clé" n'apparaissent plus) et ce malgré avoir cliqué sur cette option.

Merci, merci ! Vous êtes d'un grand secours pour nous les novices d'internet.

Crabtree a dit…

Bonsoir Zéphyr ,

Quel est votre navigateur par défaut ? Est-ce IE7 ,Si oui ,changez pour firefox !
Je me suis souvenu avoir le même problème sur XP.

Dans Mozilla firefox ->Outils->Avancé "Général" en bas système cocher la case ( toujours vérifier au démarrage que Firefox ...)et rebouter ( redémarrer )

Car il me semble bien que votre interrogation du départ soit fondée !
j'ai tenté par IE7 et patatras plus (les 2 icônes "le crayon" et "le tournevis et la clé" )

La solution est peut-être là ! Toute simple !

Krimo a dit…

Les grenades qui nous arrivent ici n'ont ni couleur ni saveur.
Je les aime bien avec quelques gouttes d'essence de fleurs d'oranger et un peu de sucre!!!

Ahhhhhhhh....

Nasser a dit…

Je découvre un site original, vraiment et plein de ....couleurs. Bravo Nasser de ...Toudja.

Zéphyr, a dit…

Bonjour Nasser de Toudja !

Ma première et dernière visite à Toudja remonte à 40 ans. C'était, je crois, l'automne. J'en garde un très bon souvenir, notamment le chemin qui conduit à la fameuse la source.

Je n'arrive pas à joindre votre blog.

Merci pour votre visite.

Anonyme a dit…

bonjour Zephyr,

Tes grenades nous ont fait saliver ,cela nous a fait rappeler ces delicieux fruits du pays ,qui sont incomparables avec ceux du reste du monde par leurs saveur.

Bravo pour ta Remana

Samir

mounia a dit…

aromane comme diraient aussi les chaouis , est un fruit de convoitise ,allant de bon voisinage avec les figues de barbarie, et les figues!
que de belles couleurs à vous énivrer jusqu au trifond!ca fait rever...

Zéphyr a dit…

Oui Mounia, "Roumane", "Aroumane", "Remane". Étymologiquement cela devrait avoir un sens en berbère.
Je poserai la question à Afneye, peut-être qu'il saura.

Mistigris a dit…

me voici; merci d'avoir donné le lien, c'est trés beau cet article, et ici ce sont surtout des arbustes sauvages, mais merci encore,
MIAOU !!!!

Zéphyr a dit…

Bonsoir Mistigris,

Merci d'être venue jusqu'ici.

Fadila a dit…

bel hommage à cet arbre éternel

Zéphyr a dit…

... Merci Fado !

Enregistrer un commentaire