Ζέφυρος / Zéphyros

... Là où se lève l'étoile du soir, où le soleil éteint ses feux.




... Zéphyr

Dans la Grèce antique
Fils d'Astréos (Éole), le Maître des Quatre Vents
Et d'Éos, la déesse de l'Aurore.

... Ses frères
Borée, le dieu du Vent du Nord,
Notos, le dieu du Vent du Sud,
Euros, le dieu du Vent du Sud-Ouest.


... Ses amours féminines
Podargé, aux pieds agiles, la Harpie au corps de pouliche
Chloris, Flore, la déesse des fleurs
Iris, la déesse de l'Arc-en-ciel.


... Zéphyr et Chloris
Pluie de roses,
Haleine parfumée de Zéphyr,
Amour et Printemps.






... Les métaphores d'Apulée le berbère
Extrait du roman latin Métamorphoses (L’Âne d'Or)
« ... Or pendant que Psyché en proie à la peur et pleure au
sommet de son rocher, la douce brise de Zéphyr aux molles
caresses fait frissonner les bords de sa robe, enfle son vêtement,
la soulève sans heurts et la transporte le long de l'abrupte paroi
rocheuse ; après une douce descente, Zéphyr la dépose au
cœur du vallon, sur un gazon de fleur ... »


... Brise du matin, flots des vagues, flocons des nues,
... Emportez-moi !

... Zéphyr
Il était, dans sa jeunesse, fougueux et violent ; les gens le
redoutaient.
Aujourd'hui, il a changé d'attributs ; c'est un vent doux et
agréable, un souffle léger, une brise qui grise les sens.

... Zéphyr
Il protège et enveloppe, il donne de la fraîcheur et procure du
bien-être.
Au gré du temps et de l'humeur, il apportera échos et souvenirs.

... Zéphyr
Il est la renaissance, l'éclosion de la vie, la joie.
Il annonce le retour du Printemps.

... Zéphyr
... Au gré de sa nature, il vous transportera ...

............ Entre Miliana, sa ville d'adoption
............ Et Béjaïa, sa ville natale.

............ Entre la ville aux mille ruisseaux
............ Et la ville lumière.

Zéphyr à Béjaia

Zéphyr à Béjaia
... Zéphyr, la statue de bronze érigée en 1894 par le célèbre statuaire français Eugène Marioton, trône au square Pasteur, en face de notre ancienne maison paternelle.

Apophtegme d'une Bougiote

... À la face des dieux, montrer que les humains
Sont beaux et généreux s'ils s'autorisent enfin
À tomber le loup en recouvrant le sourire
...
................................................................ Marie alias Incipit
...................................................enr sauv SGDL 2011-02-0167

Le Top Ten de la semaine

Nouvelles du jardin

Un jour, une plante

samedi 2 avril 2011

Gabriel García Márquez

  • Gabo pour les intimes

... Gabriel García Márquez est  un homme politique, romancier, nouvelliste et journaliste, lauréat du prix Nobel de littérature 1982 (Cent Ans de Solitude), né le 3 juin 1928 (ou le 6 mars 1927, selon différentes biographies) en Aracataca,  un petit village situé dans les montagnes du Caraïbe colombien .

... Suite à sa maladie, il se retira volontairement de la vie publique. On avait  alors cru que son état de santé s'était subitement aggravé et qu'il aurait même écrit une lettre d'adieu à ses amis. 

... Le doute fut ainsi entretenu ...

Gabriel García Márquez

  • La Marioneta, poème d'adieu présumé

... Jusqu'au jour où ...

... Dans une rencontre avec les journalistes du quotidien El Tiempo de Bogota, Gabriel García Márquez nia avoir rédigé un document circulant sur le Net dans lequel il  aurait dit " au revoir à la vie " . Il avait tenu à le démentir. L'auteur de ce faux testament serait Johnny Welch, un jeune Mexicain en mal de reconnaissance.

... Mais la question reste toujours d'actualité.

... Les journalistes ont-ils vraiment rencontré Gabo ou un sosie ?
“ Si pour un moment Dieu pouvait oublier que je suis une marionnette de chiffon et me donner en cadeau une parcelle de vie, j’en profiterais le plus possible. ”
“ Je ne dirais probablement pas tout ce que je pense mais sûrement je penserais tout ce que je dis. ”
“ Je donnerais une valeur aux choses, non pas pour ce qu’elles représentent, mais plutôt pour ce qu’elles signifient. ”
“ Je dormirais peu, je rêverais davantage, sachant que pour chaque minute pendant laquelle nous fermons les yeux nous perdons soixante secondes de lumière. ”
“ Je marcherais alors que les autres s’arrêtent ; je me réveillerais quand les autres s’endorment. ”
“ Si Dieu me faisait cadeau d’un petit peu de vie je m’habillerais simplement, je m’allongerais à plat ventre sur le sol mettant à nu non seulement mon corps mais aussi mon âme. ”
“ Aux hommes je leur prouverais combien ils se trompent en pensant qu’ils cessent d’être amoureux en vieillissant, sans savoir qu’ils vieillissent quand ils cessent d’être amoureux. ”
“ À un enfant je lui donnerais des ailes, mais je le laisserais apprendre à voler tout seul. ”
“ Aux vieux je leur apprendrais que la mort ne vient pas avec la vieillesse mais plutôt avec l’oubli. ”

Le Sacré Cœur de Montmartre
“ J’ai tant appris de vous, les hommes...,J’ai appris que tout le monde veut vivre au sommet de la montagne sans savoir que le vrai bonheur est dans la manière de l’escalader. ”
“ J’ai appris qu’un homme a seulement le droit d’en regarder un autre en bas quand il faut l’aider à se relever. ”
“ Il y a tant de choses que j’ai pu apprendre de vous ! Mais réellement peu me serviront parce que quand elles seront rangées dans cette valise malheureusement je serai en train de mourir. ”
“ Dis toujours ce que tu ressens et fais ce que tu penses. ”
“ Si je savais qu’aujourd’hui c’est la dernière fois que je te vois t’endormir je te serrerais fort dans mes bras et je prierais le Seigneur de pouvoir être le gardien de ton âme. ”
“ Si je savais que ce sont les dernières minutes que je te vois je te dirais “Je t’aime” et j’ignorerais, honteusement, que tu le sais déjà. ”

 La Tour Eiffel depuis le jardin du Trocadéro
“ Il y a toujours un lendemain et la vie nous donne une autre opportunité de faire les choses bien; mais si je me trompe et que ce jour-ci est le seul qui nous reste, j’aimerais te dire combien je t’aime et que je ne t’oublierai jamais. ”
“ Le lendemain n’est assuré pour personne, jeune ou vieux. Aujourd’hui ce peut être la dernière fois que tu vois ceux que tu aimes. N’attends donc pas davantage, agis aujourd’hui parce que demain n’arrivera peut-être jamais et que sûrement tu regretteras le jour où tu n’as pas pris le temps d’un sourire, d’une étreinte, d’un baiser et où tu as été trop occupé pour leur adresser un ultime souhait. ”
“ Garde auprès de toi ceux que tu aimes; dis-leur à l’oreille que tu as besoin d’eux; aime-les et soigne-les bien; prends le temps de leur dire “je te comprends”, “pardonne-moi”, “s’il te plaît”, “merci” et tous les autres mots d’amour que tu connais. ”
“ Personne ne se souviendra de toi pour tes pensées secrètes. Demande au Seigneur la force et la sagesse de les exprimer. ”
“ Démontre à tes amis et êtres chers combien ils comptent pour toi. ”

Texte traduit de l’Espagnol par A.S.

  • Ses principaux ouvrages
Des feuilles dans la bourrasque, 1955 ;
Cent Ans de Solitude, 1967 ;
L'Automne du Patriarche, 1975 ;
Chronique d'une mort annoncée, 1981 ;
L'Amour au temps du choléra, 1985 ;
De l'Amour et autres démons, 1994 ;
Vivre pour la raconter, 2002 ;
Mémoire de mes putains tristes, 2004.

45 commentaires:

Lily a dit…

Je retiens cette belle phrase :"Tout le monde veut vivre au sommet de la montagne sans savoir que le vrai bonheur est dans la manière de l’escalader."
J'ai vu que plusieurs blogs ou sites proposent ce texte en annonçant qu'il est de Garcia Marquez ! Il est nécessaire d'être vigilant avec les infos qui circulent sur Internet.
De beaux aphorismes malgré tout !
Amitié Zéphyr.

松原エミ子 a dit…

Funds are required to act.

Anonyme a dit…

در آینده، من اطلاع دهید. موسیقی، از شما سپاسگزارم برای چیزهای دیگر.

Zéphyr, a dit…

Bonjour Lily,

... On reste perplexe devant ce genre d'information. C'est que le doute persiste encore.

... Vous avez noté cet excellent passage.

... Je vous le concède, ce texte est fort émouvant.

Zéphyr, a dit…

Good morning 松原エミ子
Bonjour Matsubara 子 Emi

Je suis entièrement d'accord avec vous. Je traduis votre commentaire pour nos amis francophones :

" Des fonds sont nécessaires pour agir "

Oui, le Japon a besoin de ressources financières pour le reconstruire.

Zéphyr, a dit…

Cher ami Anonyme,

Pouvez-vous décliner votre idendité ?

Êtes-vous iranien ? Savez-vous parlé anglais ? Merci de répondre.

در آینده، من اطلاع دهید. موسیقی، از شما سپاسگزارم برای چیزهای دیگر

La traduction automatique a donné ceci :
« Dans l'avenir, s'il vous plaît faites le moi savoir. Musique, je vous remercie pour tout le reste.»

Elle reste cependant incompréhensible

Leila a dit…

Bonsoir Chawki,

Voici une magnifique histoire de vie, qui laisse a réfléchir toute conscience encore éveillée avant qu'il ne soit trop tard...

Merci pour ce récit fort émouvant...

Très bon dimanche insha Allah.

Leila.

Anonyme a dit…

Bonjour Zéphyr,

Gabriel Garcia Marquez est un véritable géant, pour moi, et ton article lui rend un bien bel hommage, merci pour le choix de tes extraits qui sont vraiment le reflet de ce personnage formidable.

Il dit aussi de la poésie qu'elle est " la preuve la plus flagrante de l'existence de l'homme" ... !

Son style, son érudition, son imagination, sa dénonciation des inégalités sociales et des compromissions morales... font de lui un être de lumière !

Merci beaucoup, Zéphyr, de me le rappeler ainsi !

Bonne journée

Marie-Hélène

Zéphyr, a dit…

Bonjour Leïla,

Tout nous semble évident au point d'oublier de chérir ceux qui nous entourent.
À haute voix, disons-le à tous les instants. Chérissons-les !

Zéphyr, a dit…

Bonjour Marie-Hélène,

Je suis un peu désemparé par le doute qui s'est installé autour de " La Marioneta ", lettre d'adieu attribuée, à tord ou à raison, à Gabriel García Márquez.

As-tu la réponse ? Il l'a nié mais il semble que ce soit son sosie qui s'était présenté devant les journalistes.

Anonyme a dit…

Re-coucou Zéphyr,

Désolée, je n'ai pas la réponse.

Comme toi, j'ai entendu dire que " La Marioneta" avait été écrite par un jeune comédien ventriloque mexicain: Johnny Welch...

On pense également qu'elle aurait pu être écrite par Kurt Vonnegut...

Voilà tout ce que je sais

Bon dimanche

Marie-Hélène

Lily a dit…

Pour ma part, je pense que c'est vraiment un canular ... Plusieurs sites l'affirment et quelques expressions un peu "sirupeuses" ("dans l'amour et par l'amour") ne ressemblent pas au style de Marquez. Mais c'est le propre des canulars d'entretenir le doute.
Amitié Zéphyr !

Zéphyr, a dit…

Re-coucou Marie-Hélène,

Tant pis ! Merci d'avoir apporté ta contribution à propos de grand auteur colombien.

Zéphyr, a dit…

Bonjour Lily,

Gabo aurait pu intervenir lui-même pour mettre fin à toutes ces interrogations.

Pourquoi continue-t-il de se taire, surtout après le vrai faux démenti ?

Gabo détient la vérité.

antilles a dit…

merci pour le partage, kiss

Zéphyr, a dit…

Bonjour les Antilles,

Merci pour la visite et la recette d'accras de morue.

SONYA a dit…

même si c'est un canular
j'ai apprécié chaque ligne, vraiment chaque ligne de ce texte

Il tombe bien surtout aujourd'hui....

Sans doute, ... UN AVANTAGE pour lui de se taire qui sait... il détient les réponses

Je suis très heureuse de découvrir cet homme

belle journée Zéphyr

Zéphyr, a dit…

Bonsoir Sonya,

... L'avenir seul nous le dira.

C'est un virtuose de la poésie et du conte et de la narration. ho

Dany a dit…

Bonsoir Zéphyr. C'est toujours une découverte pour moi lire vos pages , cela veut dire que je comble beaucoup de lacune, une belle lettre qui laisse réfléchir... En effet les hommes veulent toujours aller au delà de leur pouvoir sans trop se fatiguer... Des leçons de vie a retenir. merci beaucoup
Je vous souhaite une douce soirée
Amicalement
Dany

Zéphyr, a dit…

Bonsoir Dany,

En effet, le texte, avouons-le, trouble l'esprit.

SONYA a dit…

cette dernière partie ce texte m'interpelle

parfois cela s'avère difficile
, je l'ai vécu

bien sûr je ne veux pas reproduire la même erreur

passe une belle fin de journée

Zéphyr, a dit…

Bonsoir Sonya,

La dernière partie de ce texte nous interpelle effectivement : ne jamais oublier de dire et rappeler l'amour envers ceux qui nous entourent.

Bonne fin de soirée.

ANNICK a dit…

une découverte pour moi ....
merci pour le partage.
entre blogeurs, nous partageons, c'est ce qui est intéressant!
amicalement.

Zéphyr, a dit…

Bonjour Annick,

C'est la magie du Web !

SONYA a dit…

très bon mercredi Zéphyr

¸.•♥•.¸¸.•♥ •Ś.Ő.Ń.Ŷ.Á•♥•.¸¸.•♥•.¸

Zéphyr, a dit…

À toi aussi, bon mercredi Sonya

saadou a dit…

il faut dire souvent je t'aime aux gens qu'on aime, la vie est si courte, le temps presse
amitiés

SONYA a dit…

Si Dieu me faisait cadeau d'un peu de vie , je donnerais une valeur aux choses, non ......mais plutôt pour ce qu'elle signifie

j'aime beaucoup cette pensée

je te souhaite une douce fin de journée



¸.•♥•.¸¸.•♥ •Ś.Ő.Ń.Ŷ.Á•♥•.¸¸.•♥•.¸

Zéphyr, a dit…

Bonsoir Saadou,

Oui, il faut le dire, car on a tendance à l'oublier.

Zéphyr, a dit…

Bonsoir Sonya,

Ta fidélité est exemplaire.

Tu as brillamment disséqué le texte.

C.Kiminou a dit…

Je n'ai lu aucun de ses livres mais cet écrivain appartient à la lignée de ceux dont on peut citer des titres d'ouvrages sans même les avoir lus. En tout cas, ces phrases qui ressemblent à des citations méritent plusieurs lectures pour mieux s'en imprégner.

Fin de ma visite par chez vous, ravie d'avoir appris quelque chose de nouveau une fois encore.

Bon vendredi

CaroLINE

Anonyme a dit…

ce n'est pas que l'on ne chérit pas ceux qui nous entoure, je pense que trop souvent on oublie de le dire -
merci Zéphyr pour ce texte si beau - belle journée
agathe

Zéphyr, a dit…

Bonsoir Caroline,

Votre visite fouillée et les commentaires que vous avez à chaque fois apportés m'honorent grandement.

Merci infiniment et à tantôt.

Afneye a dit…

C'était une très belle journée d'automne. On partageait un pot entre amis, la radio au fond de la véranda ajoutait un peu de décibels à l'ambiance quand soudain un flash info: Le prix Nobel de littérature venait d'être décerné à Gabriel José de la Concordia García Márquez.
Petit silence, puis notre hôte, d'un geste habilement gracieux pour ne pas dire ostentatoire s'adressa à moi et dit: "S'il te plais, va me chercher le livre situé complètement à droite sur l'étagère de ma chambre".
Lui tendant le livre (le livre en question était écrit en espagnol) il dit:"t'as jeté un coup d’œil à l'auteur?"
J'avoue ne pas avoir eu la curiosité de regarder puisque écrit en espagnol, cela ne m'intéressait pas!
C'était 'Cent ans de solitude' l'un des livres l'ayant conduit au Nobel.

Zéphyr, a dit…

Bonsoir Agathe,

C'est ça, on oublie trop souvent de le dire. On doit à tout instant renouveler son amour, sinon la flamme se consumerait.

Zéphyr, a dit…

Bonsoir Afneye,

Quelle mémoire ! Ne me dis pas que tu te rappelles aussi du jour !

Enfin, il y a des choses qui restent indélébiles.

Yvette a dit…

Quand je lis tous ces commentaires, je suis honteuse de dire que je ne connaissais pas ce monsieur Marquez. Sûrement un grand homme d'après ton article et tu as bien fait de lui rendre hommage. Bon week-end Chawki Yvette

Zéphyr, a dit…

Bonjour Yvette,

L'homme, fut-il un savant, ne peut pas tout connaître.

La connaissance, le savoir est infini. À tout instant l'on apprend quelque chose.

Renée a dit…

Bonjour Zéphir, aujourd'hui je m'attarde un peu avec ce Monsieur...Bises amicales

Zéphyr, a dit…

Bonsoir Renée,

Merci pour la visite et bonne soirée.

Leila a dit…

Bonjour Chawki,
Je passe te faire un coucou depuis la Bretagne... merci pour tes visites...

A très bientôt.

Zéphyr, a dit…

Bonsoir Leïla,

À tantôt et surtout profitez de vos vacances.

Renée a dit…

Je passe sur ce beau texte si vrai déposé des bises pour un bon dimanche.
Merci Zéphir de tes passages très fréquents chez moi.

Anonyme a dit…

私の性格にはあなたが合っています。理解してください。それはあなたが、一番よく知っていることです。
私は今まで、私はビジネスのメールを送った相手はてっきりあなただと思っていました。

Zéphyr, a dit…

Bonjour Anonyme,

Les traductions automatiques ont donné ceci :
- « Vous adaptez mon caractère(personnage). Comprenez-le s'il vous plaît. Cela signifie que vous savez que vous êtes le mieux. Quant à moi, j'ai pensé que l'associé qui a envoyé un courrier électronique d'affaire(activité) était certainement vous jusqu'ici. »

- « Ma personnalité vous correspond. S'il vous plaît comprendre. Que vous connaissez le mieux, c'est que.
J'ai à ce jour, j'ai un partenaire d'affaires a été envoyé un e-mail, je vous pensiez sûrement. »


Dans aucune des deux traduction, je n'ai compris le sens de votre message. Pouvez-vous le reformuler ? Merci

Enregistrer un commentaire