Ζέφυρος / Zéphyros

... Là où se lève l'étoile du soir, où le soleil éteint ses feux.




... Zéphyr

Dans la Grèce antique
Fils d'Astréos (Éole), le Maître des Quatre Vents
Et d'Éos, la déesse de l'Aurore.

... Ses frères
Borée, le dieu du Vent du Nord,
Notos, le dieu du Vent du Sud,
Euros, le dieu du Vent du Sud-Ouest.


... Ses amours féminines
Podargé, aux pieds agiles, la Harpie au corps de pouliche
Chloris, Flore, la déesse des fleurs
Iris, la déesse de l'Arc-en-ciel.


... Zéphyr et Chloris
Pluie de roses,
Haleine parfumée de Zéphyr,
Amour et Printemps.






... Les métaphores d'Apulée le berbère
Extrait du roman latin Métamorphoses (L’Âne d'Or)
« ... Or pendant que Psyché en proie à la peur et pleure au
sommet de son rocher, la douce brise de Zéphyr aux molles
caresses fait frissonner les bords de sa robe, enfle son vêtement,
la soulève sans heurts et la transporte le long de l'abrupte paroi
rocheuse ; après une douce descente, Zéphyr la dépose au
cœur du vallon, sur un gazon de fleur ... »


... Brise du matin, flots des vagues, flocons des nues,
... Emportez-moi !

... Zéphyr
Il était, dans sa jeunesse, fougueux et violent ; les gens le
redoutaient.
Aujourd'hui, il a changé d'attributs ; c'est un vent doux et
agréable, un souffle léger, une brise qui grise les sens.

... Zéphyr
Il protège et enveloppe, il donne de la fraîcheur et procure du
bien-être.
Au gré du temps et de l'humeur, il apportera échos et souvenirs.

... Zéphyr
Il est la renaissance, l'éclosion de la vie, la joie.
Il annonce le retour du Printemps.

... Zéphyr
... Au gré de sa nature, il vous transportera ...

............ Entre Miliana, sa ville d'adoption
............ Et Béjaïa, sa ville natale.

............ Entre la ville aux mille ruisseaux
............ Et la ville lumière.

Zéphyr à Béjaia

Zéphyr à Béjaia
... Zéphyr, la statue de bronze érigée en 1894 par le célèbre statuaire français Eugène Marioton, trône au square Pasteur, en face de notre ancienne maison paternelle.

Apophtegme d'une Bougiote

... À la face des dieux, montrer que les humains
Sont beaux et généreux s'ils s'autorisent enfin
À tomber le loup en recouvrant le sourire
...
................................................................ Marie alias Incipit
...................................................enr sauv SGDL 2011-02-0167

Le Top Ten de la semaine

Nouvelles du jardin

Un jour, une plante

mardi 26 avril 2011

Promenade

  •  À Béjaïa, ex-Bougie

... À mes amis de la blogosphère

... La côte de saphyr !

Ô enfants de ma terre natale !
Perdus quelque part dans le temps,
Abandonnés dans l'espace,
Venez, laissez-vous entraîner par le charme de cette ville !
Venez puiser le philtre de jouvence.
Zéphyr
À tous les Béjaouis et Bougiotes de la Terre




28 commentaires:

Anonyme a dit…

Bonjour Zéphyr,


WOUAOUH !!!!!!!!!!

Alors là, entre ton poème et cette vidéo, c'est un magnifique cadeau que tu nous fais !

Merci mille fois, je suis émue au plus haut point !

Marie-Hélène

Zéphyr, a dit…

Bonsoir Marie-Hélène,

Je ne cultive pas autant que toi les muses françaises.

Rares les moments où Calliope et Polymnie viennent à mon chevet.

Que cette promenade te soit féconde et source d'inspiration.

Renée a dit…

Merci j'ai adoré revoir tous ces endroits...Bises amicales

Zéphyr, a dit…

Bonsoir Renée,

...Surtout si on y a vécu. Les émotions sont intenses.

SONYA a dit…

merci Zéphyr

c'est un très très beau cadeau
je découvre et je suis émerveillée

tu m'offres cette possibilité de voyager virtuellement



je te souhaite une belle fin de journée



.•°•.Ś Ő Ń Ŷ Á.•°

Zéphyr, a dit…

Bonsoir Sonya,

Notre Terre n'est-elle pas le paradis !

Où que nous soyons, la nature nous offre ses plus beaux atours !

Anonyme a dit…

Bonjour Zéphyr,

je ne me lasse pas de ce voyage, retour aux sources que tu nous offres ici.
Tu me l'avais déjà proposé, je l'avais d'ailleurs envoyé à mon oncle et ma tante qui l'avaient parcouru avec une immense émotion, mais dans cet article, avec tes mots exhortation du coeur, il est encore plus beau, je trouve.

Je ne sais pas trop d'où vient l'inspiration, c'est un grand mystère, mais ce que je peux dire, c'est que je verrais bien Pythagore « l'un des plus grands esprits de la Grèce, le sage Pythagore » et Socrate « celui par qui l'échange et le dialogue sont entendus sources de richesse... » te rendre visite et t'insuffler leurs sagesse et pensées...

Bonne journée

Marie-Hélène

Zéphyr, a dit…

Bonjour Marie-Hélène,

Je t'avais destiné cette séquence vidéo comme avant-première.

En effet, l'inspiration ne se commande pas : elle vient ou ne vient pas.

Quant à Pythagore, je n'aime pas son côté mathématicien. Son théorème me rappelle ma nullité dans cette matière.

Je dus me rendre compte de son importance que plus tard dans la vie professionnelle ce qui m'obligea à me rafraîchir la mémoire.

Afneye a dit…

Vgayeth, Saldae, Béjaia, Bougie.

- Ville savante qui à fait connaitre Pythagore [C’est de Bejaïa que l’arithmétique a été diffusée en Europe].
- Ville lumière [C’est Bejaïa qui a fait découvrir la bougie aux européens].
- Seule ville à avoir offert son hospitalité à des rois, des princes, des présidents et le courage d’abriter un théâtre fécond [Fellag, l’humoriste y avait officié en toute quiétude durant les années de plomb].
Aujourd’hui, son université est très courue par les étudiants en quête de savoir solide.

Ps/ Je ne suis pas chauvin !!!

SONYA a dit…

c'est une très belle vérité Zéphyr
alors nous devons en profiter

merci aussi de partager tes talents avec nous (poésie)



passe une belle fin de journée






•-~·*'Ś Ő Ń Ŷ Á'*·~-•

Zéphyr, a dit…

Bonsoir Afneye,

NO COMMENT

nibele a dit…

Bonsoir Zéphyr;
Bejaia ,capitale des Hammadites,est une ville agreable à vivre,elle est tres riche en paysage,et grace à Afneye je decouvre que c'est une ville savante aussi,merci pour ce beau partage
bonne soirée

ANNICK a dit…

c'est une superbe vidéo....
tu nous fais faire une belle balade dans ce très joli coin de l'Algérie...
je me souvenais de Bougie plutôt.
amicalement de Cayenne.

Zéphyr, a dit…

Bonjour Sonya,

... On ne cherche pas l'inspiration, on la reçoit.

Zéphyr, a dit…

Bonjour Nibele,

Béjaïa a tous les atours pour plaire et séduire ses invités.

Votre fidélité m'honore.

Zéphyr, a dit…

Bonjour Annick,

Quelle chance j'ai ! Beaucoup d'amis internautes connaissent ma ville natale.

Merci pour ce compliment.

Lily a dit…

La côte de saphyr, réputée pour sa corniche et ses belles plages; Béjaïa, une des plus ancienne ville de Kabylie, riche de son passé et de sa culture ... Un bien beau voyage Zéphyr !

Zéphyr, a dit…

Bonjour Lily,

À l'instant même et grâce à vous, je viens de découvrir que :

" ZÉPHYR RIME AVEC SAPHYR "

Merci pour le compliment.

Dany a dit…

Bonjour Zéphyr, je passe vous souhaiter un beau WE , j'espère que vous aurez du soleil ici le temps est bien gris!
Bon premier Mai.
Dany

Yvette a dit…

Je suis revenue sur ton article et je me suis rendue compte que mon premier message n'avait pas été enregistré. Ca, ce n'est pas bien! Alors, alors? On me fait des farces? J'ai dû faire une mauvaise manoeuvre, c'est tout!je me souviens t'avoir dit que tu avais fait un beau cadeau à Marie Hélène. Ceci dit ton article est très beau. Moi je ne connais pas bougie , hélas! bon dimanche à toi Yvette

Zéphyr, a dit…

Bonsoir Dany,

Une fin d'Avril intempestive, pluvieuse, orageuse et froide qui n'arrange pas peut-être les citadins, mais ô combien bénéfique pour l'agriculture.

Bon week-end

Zéphyr, a dit…

Bonsoir Yvette,

Un concours de circonstances a fait croiser nos chemins.

Bougie et Gouraya ne sont-ils pas des fils d'Ariane qui remontent à nous ?

Cet article est particulièrement dédié à Marie-Hélène, mais aussi à tous ceux qui sont dans la même situation qu'elle.

agathe a dit…

bonjour Zéphyr,
c'est très beau , elle doit etre merveilleuse cette ville dont tu nous parles si bien

bon 1er mai , pour toi, pour tes proches -
agathe

Zéphyr, a dit…

Bonjour Agathe,

La ville natale est une partie de nous-même. On lui voue une passion sans frein.

Moi de mai, moi du muguet, mois du retour du bonheur !

C.Kiminou a dit…

Bonjour Zéphyr,

O rage, O désespoir O clavier ennemi, mais ou est donc passé le commentaire que j'ai laissé l'autre jour ? Oh non, et moi qui me faisait une joie de voir votre réponse ou plutôt vos réponses ! sniff !

Il faudrait que je revois la vidéo pour retrouver mes questions et qui sait peut-être de nouvelles émotions ?

CaroLINE

Zéphyr, a dit…

Bonjour CaroLine,

Ni rage, ni désespoir ! Mais clavier maudit.

Je ne sais pas pourquoi, mais les premiers mots sont les plus recherchés.

Qu'importe, votre rage était à la mesure de votre passion et de vos émotions.

Renée a dit…

Je revisite un peu ton blog et même si peut-être j'ai déjà laissé un com ici c'est pas grave. En passant sur l'article d'un coup je me suis souvenue du nom de la rue ou j'avais passé mes vacances à Bejaia c'est au 40 rue du vieillard. Famille Ziani si tu les connais peut-être. Bisousssssss

Zéphyr a dit…

Bonsoir Renée,

Je constate que Béjaïa ne t'a pas laissée insensible.

La rue du vieillard était à mon époque le centre ville.

Oui, j'ai entendu parler de cette famille, mais je ne la connais pas.

Enregistrer un commentaire