Ζέφυρος / Zéphyros

... Là où se lève l'étoile du soir, où le soleil éteint ses feux.




... Zéphyr

Dans la Grèce antique
Fils d'Astréos (Éole), le Maître des Quatre Vents
Et d'Éos, la déesse de l'Aurore.

... Ses frères
Borée, le dieu du Vent du Nord,
Notos, le dieu du Vent du Sud,
Euros, le dieu du Vent du Sud-Ouest.


... Ses amours féminines
Podargé, aux pieds agiles, la Harpie au corps de pouliche
Chloris, Flore, la déesse des fleurs
Iris, la déesse de l'Arc-en-ciel.


... Zéphyr et Chloris
Pluie de roses,
Haleine parfumée de Zéphyr,
Amour et Printemps.






... Les métaphores d'Apulée le berbère
Extrait du roman latin Métamorphoses (L’Âne d'Or)
« ... Or pendant que Psyché en proie à la peur et pleure au
sommet de son rocher, la douce brise de Zéphyr aux molles
caresses fait frissonner les bords de sa robe, enfle son vêtement,
la soulève sans heurts et la transporte le long de l'abrupte paroi
rocheuse ; après une douce descente, Zéphyr la dépose au
cœur du vallon, sur un gazon de fleur ... »


... Brise du matin, flots des vagues, flocons des nues,
... Emportez-moi !

... Zéphyr
Il était, dans sa jeunesse, fougueux et violent ; les gens le
redoutaient.
Aujourd'hui, il a changé d'attributs ; c'est un vent doux et
agréable, un souffle léger, une brise qui grise les sens.

... Zéphyr
Il protège et enveloppe, il donne de la fraîcheur et procure du
bien-être.
Au gré du temps et de l'humeur, il apportera échos et souvenirs.

... Zéphyr
Il est la renaissance, l'éclosion de la vie, la joie.
Il annonce le retour du Printemps.

... Zéphyr
... Au gré de sa nature, il vous transportera ...

............ Entre Miliana, sa ville d'adoption
............ Et Béjaïa, sa ville natale.

............ Entre la ville aux mille ruisseaux
............ Et la ville lumière.

Zéphyr à Béjaia

Zéphyr à Béjaia
... Zéphyr, la statue de bronze érigée en 1894 par le célèbre statuaire français Eugène Marioton, trône au square Pasteur, en face de notre ancienne maison paternelle.

Apophtegme d'une Bougiote

... À la face des dieux, montrer que les humains
Sont beaux et généreux s'ils s'autorisent enfin
À tomber le loup en recouvrant le sourire
...
................................................................ Marie alias Incipit
...................................................enr sauv SGDL 2011-02-0167

Le Top Ten de la semaine

Nouvelles du jardin

Un jour, une plante

samedi 13 novembre 2010

Une autre bougie vient de s'éteindre

  • Cheikh Abderrahmane Djilali

... Il nous a quitté discrètement dans la nuit du  11 au 12 de ce mois. C'est avec  une grande consternation que l'Algérie a appris cette attristante nouvelle.

... Une voix et un visage familiers qui ont pénétré toutes les chaumières algériennes. Qui n'a pas entendu ou vu cet éminent personnage ?  Qui n'a pas suivi ses causeries religieuses à la radio ou à la télévision ? Les étudiants, eux, l'ont côtoyé et assisté à ses cours à l'Université où il a enseigné la jurisprudence et le rite malékite.


  • Algérien, il l'était jusqu'au bout ! 

... Cheikh Abderrahmane Djilali, pour se faire comprendre de ses concitoyens, parlait algérien, leur langue, sa langue. Il évitait la  langue liturgique, lui l'érudit, l'universitaire, l'historien, l'homme de religion.

... Un homme tellement simple, tellement bon qu'il a conquis les cœurs  de tous les Algériens :  femmes, hommes, grands, petits ; celui des fortunés, des humbles, des désespérés, des justes. 

... Une bougie qui nous a éclairés 103 années durant.

... Que Dieu ait son âme et l'accueille en son vaste paradis !


17 commentaires:

Anonyme a dit…

Afneye

Ce que j'ai apprécié chez cet érudit c'est son enseignement de cet islam bien de chez nous. Il défendait le rite malékite.

Zéphyr, a dit…

Bonsoir Afneye,

... Notre islam, l'islam de nos ancêtres, celui de la bonté, de la fraternité, de la générosité, de la clairvoyance, de la tolérance et de la convivialité.

souska a dit…

Rabi yarahmou.Ina liallah wa ilyhi nourjaoune.Je le connais atravers notre RTA depuis mon enfance.C'est un grand homme qui parlait le language algeriens.Bonne journee

ratiba a dit…

bonjour zéphyr
je ne savais qu'il a quitter le monde rebi yerahmou waywassa3 alih in challah , j'adorai l'entendre a la radio , personnellement je le trouver merveilleux
bonne journée
ratiba

Leila a dit…

Bonjour Chawki,
Masha Allah...il a vécu un peu plus d'un siècle. Je ne le connaissais pas... Allahi ra7mo pendant cette sainte période... amine

Salutations.

Zéphyr, a dit…

Bonjour Souska,
Bonjour Ratiba,

Peu à peu, l'Algérie perd ses fils, ces fils qui ont fait l'histoire de notre cher et beau pays.

Yvette a dit…

Comme c'est triste pour un pays de perdre ces personnages. Son nom ne me dit rien car je ne l'ai pas suivi, mais 103 ans ... c'est beau. Il fallait s'y attendre tôt ou tard, mais mêmme si on le sait, on a de la peine à l'accepter. Bonne soirée Chawki Yvette

Zéphyr, a dit…

Bonsoir Leïla,

Que Dieu vous entende !

Zéphyr, a dit…

Bonsoir Yvette,

... Oui, on a de la peine à l'accepter, car c'est aussi une partie de notre patrimoine culturel qui s'en va hélas !

C'est notre algérianité, culture ouverte à l'universel, qui s'effiloche au fil du temps.

louiza a dit…

Bonsoir Chawki
C'est une bien triste nouvelle que je viens d'apprendre, Rabbi yarahmou wa ywassa3 a3lih, In challah. Effectivement il a fait parti de nous; depuis ma tendre enfance j'entendais Abderrahman El Djillali!
Bonne soirée

Zéphyr, a dit…

Bonsoir Louiza,

... Effectivement et vous l'avez bien dit : « il faisait partie de nous-mêmes »

Nibele a dit…

Bonjour Chawki,
c'est ma maman qui m'a annocer la triste nouvelle,j'ai eu beacoup de peine,c'etait un savant connu et estimé pour ses causeries religieuses on viens de perdre un vrai monument «Un vieux qui meurt, c’est une bibliothèque qui brûle.»
ina lilahi wa ina ilayhi radj3oun

Zéphyr, a dit…

Bonjour Nibele,

Cheikh Abderrahmane Djilali était tellement présent dans nos maisons et dans nos cœurs qu'il nous a laissé un grand vide.

Je suis persuadé que son œuvre se poursuivra.

eva48 a dit…

je ne connaissais pas ce grand personnage,qui a du vivre une vie de bonté et d' humilité

Zéphyr, a dit…

Bonsoir Éva,

Un illustre personnage qui a fasciné notre génération et celle de nos parents.

Lily a dit…

Une vie bien remplie. Nous avons besoin de personnages qui nous montrent une direction, avec sincérité, honnêteté et bonté ...

Zéphyr, a dit…

Bonjour Lily,

Un homme foncièrement humain, au-delà de ses convictions personnelles.

Car, en fait toutes les religions, toutes les morales, toutes les philosophies s'accordent à dire et à prêcher le respect de la dignité humaine, au-delà de toute autre considération.

Hélas, c'est ce qui nous manque !

Enregistrer un commentaire