Ζέφυρος / Zéphyros

... Là où se lève l'étoile du soir, où le soleil éteint ses feux.




... Zéphyr

Dans la Grèce antique
Fils d'Astréos (Éole), le Maître des Quatre Vents
Et d'Éos, la déesse de l'Aurore.

... Ses frères
Borée, le dieu du Vent du Nord,
Notos, le dieu du Vent du Sud,
Euros, le dieu du Vent du Sud-Ouest.


... Ses amours féminines
Podargé, aux pieds agiles, la Harpie au corps de pouliche
Chloris, Flore, la déesse des fleurs
Iris, la déesse de l'Arc-en-ciel.


... Zéphyr et Chloris
Pluie de roses,
Haleine parfumée de Zéphyr,
Amour et Printemps.






... Les métaphores d'Apulée le berbère
Extrait du roman latin Métamorphoses (L’Âne d'Or)
« ... Or pendant que Psyché en proie à la peur et pleure au
sommet de son rocher, la douce brise de Zéphyr aux molles
caresses fait frissonner les bords de sa robe, enfle son vêtement,
la soulève sans heurts et la transporte le long de l'abrupte paroi
rocheuse ; après une douce descente, Zéphyr la dépose au
cœur du vallon, sur un gazon de fleur ... »


... Brise du matin, flots des vagues, flocons des nues,
... Emportez-moi !

... Zéphyr
Il était, dans sa jeunesse, fougueux et violent ; les gens le
redoutaient.
Aujourd'hui, il a changé d'attributs ; c'est un vent doux et
agréable, un souffle léger, une brise qui grise les sens.

... Zéphyr
Il protège et enveloppe, il donne de la fraîcheur et procure du
bien-être.
Au gré du temps et de l'humeur, il apportera échos et souvenirs.

... Zéphyr
Il est la renaissance, l'éclosion de la vie, la joie.
Il annonce le retour du Printemps.

... Zéphyr
... Au gré de sa nature, il vous transportera ...

............ Entre Miliana, sa ville d'adoption
............ Et Béjaïa, sa ville natale.

............ Entre la ville aux mille ruisseaux
............ Et la ville lumière.

Zéphyr à Béjaia

Zéphyr à Béjaia
... Zéphyr, la statue de bronze érigée en 1894 par le célèbre statuaire français Eugène Marioton, trône au square Pasteur, en face de notre ancienne maison paternelle.

Apophtegme d'une Bougiote

... À la face des dieux, montrer que les humains
Sont beaux et généreux s'ils s'autorisent enfin
À tomber le loup en recouvrant le sourire
...
................................................................ Marie alias Incipit
...................................................enr sauv SGDL 2011-02-0167

Le Top Ten de la semaine

Nouvelles du jardin

Un jour, une plante

vendredi 18 février 2011

Fenghuang

  • Le retour du phœnix chinois




... Comme cet oiseau mythique, Zéphyr s'est éloigné de la clameur assourdissante  ;  il s'est consumé  pour échapper à la souillure de l'immoralité. Il part et revient ce néanmoins purifié.


Dessin de Fenghuang, 1664
J.J. van Waesberge


... À la manière du Fenghuang, il disparaît pour mieux réapparaître tantôt en noir, tantôt en blanc, bleu, jaune ou rouge ; à chaque fois, il renaît apaisé et serein pour annoncer la quiétude et l'harmonie.


  • À ses amis

... Zéphyr avait pensé à un peu de repos ; mais les maladies saisonnières s'étaient entre-temps toutes acharnées sur lui  ! Groggy, affaibli, il reviendra petit à petit vous rendre visite.  

... Il vous remercie d'avoir patiemment attendu, enfin on n'est jamais trop patient avec les amis !

... À Marie-Hélène, Saadou, Lily, Afneye, Yvette, Leïla, Jacqueline, Nibele, Éva ainsi qu'à ceux et  à celles qui ont choisi de ne pas  le déranger, il leur renouvelle toute sa gratitude.

... Encore une fois, il vous dit :

MERCI

22 commentaires:

Afneye a dit…

Youpiiiiiiii, le revoilà plein de couleurs!

louiza a dit…

Bonsoir Chawki
contente de vous relire,revenez nous en force, comme ce phœnix!!!
surtout reposez vous cela ce mérite!
bonne soirée
Louiza

Zéphyr, a dit…

Bonjour Afneye,

Un peu ébranlé, mais je reprends lentement. Merci

Zéphyr, a dit…

Bonjour Louiza,

Toujours fidèle à Zéphyr.

Merci pour les encouragements.

Lily a dit…

Parfois, nous voulons échapper à quelque chose et c'est un autre mal qui nous rattrape. Comme pour nous rappeler notre condition humaine fragile et en même temps notre capacité à traverser bien des maux. L'image du phœnix est belle et parlante. Bon rétablissement !

Zéphyr, a dit…

Bonjour Lily,

C'est avec impatience que j'attends votre commentaire.

Toujours gentille et amène. Merci beaucoup !

saadou a dit…

je me doutais bien que quelque chose n'allait pas; j'espère que tout rentrera dans l'ordre pour ta santé.
surtout prends bien soin de toi
je t'embrasse

Zéphyr, a dit…

Bonsoir Saadou,

Je reviens petit à petit avec la hantise de rechuter une deuxième fois.

Merci.

Dany a dit…

Bonsoir Zéphyr, Bon rétablissement c'est un plaisir de vous retrouver.
Amicalement
Dany

Zéphyr, a dit…

Merci Dany,

C'est toujours un plaisir de vous lire.

nibele a dit…

bonsoir Zephyr
Porte toi mieux
Voici une petite pensée pour ensoleiller ta journée et t'accompagner pendant ces heures où tu te remets sur pied.
A tres bientot!!!!

Anonyme a dit…

Bonjour Zéphyr,

heureuse de te retrouver, même affaibli tu transmets toujours autant de ferveur, et c'est nous qui te remercions de revenir vers nous avec cet article emprunt de tendresse.

Phoenix ou noble résilience...

Prends soin de toi, reprends des forces, je t'envoie mes pensées les plus positives et énergisantes.

Marie-Hélène

Renée a dit…

Zéphir as donc refait son ramage, son plumage. Il est prêt pour de nouvelles errances ici ailleurs et c'est avec bonheur qu'on le retrouve le long des chemins, bien couvert cette fois pour ne pas prendre froid.
Zéphir, ravie de te retrouver surtout après ma toute aussi longue absence chez toi, mais je constate que ma chaise est toujours là au coin du feu. Merci de l'avoir gardée. Bisous

Zéphyr, a dit…

Bonjour Nibele,

Merci beaucoup.

J'ai hâte de recevoir la petite pensée ! Ai-je bien compris ?

Zéphyr, a dit…

Bonjour Marie-Hélène,

Je voulais effectivement être comme ce phœnix chinois.

Je me suis trompé de formule, j'ai dû prononcer la mauvaise.

J'ai donc raté ma sortie et mon entrée.

Merci pour tes encouragements.

Zéphyr, a dit…

Bonjour Renée,

Zéphyr a gâché et sa sortie et son entrée. Il a perdu ramage et plumage en cours de route.

Il s'en est quand même sorti à bon compte.

Toutes nos chaises sont bien là au chaud au coin de l'âtre.

Merci pour le ramage et le plumage que tu as gentiment offert à Zéphyr. Il tâchera de ne pas les perdre cette fois-ci.

eva48 a dit…

du moment que tu reviens apaisé et serein,c ' est l' essentiel
prend bien soin de toi
bisous

Zéphyr, a dit…

Bonsoir Éva,

Votre quotidien photographique me manque.

Aujourd'hui, je suis me sens plus rassuré qu'il y a deux jours.

Je passe de temps à autre sur les blogs, mais sans trop m'y attarder.

Ne m'en veuillez pas ; juste le temps d'un repos que je m'étais promis de prendre avant cette foutue maladie.

Merci Éva !

SONYA a dit…

je suis très heureuse de te retrouver
je ne te savais pas malade

je reconnais cette sagesse dans ton billet

De mon côté , je n'ai pas voulu m'imposer je suis ainsi...je respecte la volonté des autres.

la pensée de la maladie m'a effleuré ainsi que les problèmes que rencontrent actuellement l' Egypte

je te souhaite un prompt rétablissement à très bientôt .


•-~·*'Ś Ő Ń Ŷ Á'*·~-• 972

Zéphyr, a dit…

Bonsoir Sonya,

Comme moi, vous vous faites discrète, effacée presque. Vous n'aimez pas déranger les gens.

J'espérai une réponse de votre part et j'en suis ravi.

J'apprécie hautement votre discrétion et surtout votre spontanéité à dire les choses comme elles sont.

Il faut parfois savoir oser manifester sa présence.

Merci du fond du cœur.

Caroline. K a dit…

Je ne connaissais pas le Fenghuang, ainsi donc le Phénix aurait un jumeau oriental. C'est une fabuleuse découverte que je vais me dépêcher d'approfondir.
Merci Zéphyr
Caroline

Zéphyr, a dit…

Bonsoir Caroline,

... Dans toutes les civilisations, on rencontre des homologues. L'humanité est une !

Enregistrer un commentaire