Ζέφυρος / Zéphyros

... Là où se lève l'étoile du soir, où le soleil éteint ses feux.




... Zéphyr

Dans la Grèce antique
Fils d'Astréos (Éole), le Maître des Quatre Vents
Et d'Éos, la déesse de l'Aurore.

... Ses frères
Borée, le dieu du Vent du Nord,
Notos, le dieu du Vent du Sud,
Euros, le dieu du Vent du Sud-Ouest.


... Ses amours féminines
Podargé, aux pieds agiles, la Harpie au corps de pouliche
Chloris, Flore, la déesse des fleurs
Iris, la déesse de l'Arc-en-ciel.


... Zéphyr et Chloris
Pluie de roses,
Haleine parfumée de Zéphyr,
Amour et Printemps.






... Les métaphores d'Apulée le berbère
Extrait du roman latin Métamorphoses (L’Âne d'Or)
« ... Or pendant que Psyché en proie à la peur et pleure au
sommet de son rocher, la douce brise de Zéphyr aux molles
caresses fait frissonner les bords de sa robe, enfle son vêtement,
la soulève sans heurts et la transporte le long de l'abrupte paroi
rocheuse ; après une douce descente, Zéphyr la dépose au
cœur du vallon, sur un gazon de fleur ... »


... Brise du matin, flots des vagues, flocons des nues,
... Emportez-moi !

... Zéphyr
Il était, dans sa jeunesse, fougueux et violent ; les gens le
redoutaient.
Aujourd'hui, il a changé d'attributs ; c'est un vent doux et
agréable, un souffle léger, une brise qui grise les sens.

... Zéphyr
Il protège et enveloppe, il donne de la fraîcheur et procure du
bien-être.
Au gré du temps et de l'humeur, il apportera échos et souvenirs.

... Zéphyr
Il est la renaissance, l'éclosion de la vie, la joie.
Il annonce le retour du Printemps.

... Zéphyr
... Au gré de sa nature, il vous transportera ...

............ Entre Miliana, sa ville d'adoption
............ Et Béjaïa, sa ville natale.

............ Entre la ville aux mille ruisseaux
............ Et la ville lumière.

Zéphyr à Béjaia

Zéphyr à Béjaia
... Zéphyr, la statue de bronze érigée en 1894 par le célèbre statuaire français Eugène Marioton, trône au square Pasteur, en face de notre ancienne maison paternelle.

Apophtegme d'une Bougiote

... À la face des dieux, montrer que les humains
Sont beaux et généreux s'ils s'autorisent enfin
À tomber le loup en recouvrant le sourire
...
................................................................ Marie alias Incipit
...................................................enr sauv SGDL 2011-02-0167

Le Top Ten de la semaine

Nouvelles du jardin

Un jour, une plante

jeudi 27 janvier 2011

Les enfants différents

  • Semaine de l'éducation spécialisée
Article repris de chez Nibele


 
« ... Les enfants "différents" ont aussi des rêves, des désirs, mais ils ont surtout besoin qu'on les accepte et qu'on les aime comme ils sont.
 
Puis-je vous demander ( à ceux qui le veulent ) de poster ce texte au moins une heure sur votre mur ou votre blog ?
Car c'est la semaine de l'éducation spécialisée et ceci en l'honneur de tous les enfants qui apprennent à vivre avec leurs différences ;
Et également pour leurs parents, famille, éducateurs, accompagnateurs et soignants.
Merci pour eux car tous les enfants qui par leurs différences nous donnent chaque jour une vraie leçon de vie. »

12 commentaires:

Afneye a dit…

Pour rendre hommage à tous les éducateurs spécialisés dont on ignore le travail qu'ils font chaque jour dans d'innombrables institutions, cet article j'en fait le mien !

Je le livre de suite à tous mes contacts.

Dany a dit…

Bonsoir Zéphyr, je viens de le publier sur mon blog, Merci c'est émouvant , difficile de commenter,
Amitié
Dany

Zéphyr, a dit…

Bonsoir Dany,

En effet, c'est difficile de commenter un tel message.

Merci pour eux.

Zéphyr, a dit…

Bonsoir Afneye,

Trop aimable à toi.

Les enfants et leurs parents n'en seront que ravis !

Je pense aussi à Nibele et à Dany qui seront très contentes ce soir.

Merci pour eux et pour elles.

Marie-Hélène a dit…

Bonjour Zéphyr,

respect à toi, Nibele et ceux qui ont publié cet article, pour cette diffusion.

J'ai enseigné en classe spécialisée et je suis absolument d'accord avec le fait que ces enfants nous apprennent énormément de choses.

Nous leur devons le respect, l'écoute, l'affection et l'aide dont ils ont besoin. J'avais écrit un texte pour leur rendre hommage, il s'intitule " Les enfants de l'insolite".

Merci pour eux

Bonne journée

Marie-Hélène

Zéphyr, a dit…

Bonjour Marie-Hélène,

Ainsi donc tu as fait partie de ces encadreurs !

Je te rends un grand hommage pour ton abnégation.

Je reconnais la difficulté de ce noble rôle. Je reconnais aussi l'amour infini que tu éprouves pour les Humains, surtout quand il s'agit d'enfants.

Comme j'aurais souhaité publier le texte que tu leur as consacré !

Quelle noblesse d'esprit !

Je suis fière de toi, je suis fière de t'avoir rencontrée.

Marie-Hélène a dit…

Coucou Zéphyr,

c'est plutôt moi qui suis heureuse et fière de t'avoir auprès de moi... Malgré les kilomètres qui voudraient nous séparer!

Je t'enverrai ce texte, mais il n'est pas aussi fort que je l'aurais souhaité pour leur rendre l'hommage qu'ils méritent !

Baci

Marie-Hélène

Zéphyr, a dit…

Bonjour Marie-Hélène,

Je ne te remercierai jamais assez. Je publierai ton texte dès la première opportunité.

Lily a dit…

La différence dérange toujours un peu et en tant que parent d'un jeune "différent", j'ai souffert du regard de l'entourage. Pour peu que les autres aient des enfants dits "normaux", ils s'enorgueillissent facilement de leur "réussite". Est-ce vraiment la semaine de l'éducation spécialisée ? Je n'en ai nulle part entendu parler ... Ce texte est généreux, mais demanderait, à mon avis, à être plus précis et nuancé. Il y a tant et tant de différences ! Et pour les "leçons de vie", parfois les parents trouvent que l'expression dissimule mal leur souffrance ... (Même si dans le fond, je suis d'accord !)Amitié.

Zéphyr, a dit…

Bonsoir Lily,

On parle souvent de l'enfant différent, mais jamais assez de la souffrance des parents.

On accepte, peut-être, le handicap de son enfant mais jamais on ne supportera le regard inquisiteur des autres (même involontaire).

Une souffrance contenue. Oh ! mon Dieu quelle terrible épreuve !

... J'ai vécu l'amère expérience.

Prions Dieu.
Qu'Il donne aux parents force courage pour assumer leurs obligations !
Et qu'Il allège leurs peines !

Caroline. K a dit…

Alors si jamais vous avez en double, vous pouvez effacer ce message Zéphyr. Mais j'ai quelques soucis de connexion depuis une demi heure et j'ai bien peur que mon premier commentaire n'ait pas été enregistré.
Alors je vous disais que j'avais pu retrouver l'article, le récupérer ainsi que la photo.
Et merci pour la réponse et la visite sur mon blog.

Bonne journée

Caroline

Zéphyr, a dit…

Bonjour Xaroline,

J'ai lu votre commentaire à propos d'Augustin Ferrando, le peintre fauve, j'y ai répondu avant de me rendre chez vous.

Merci pour votre visite.

Enregistrer un commentaire