Ζέφυρος / Zéphyros

... Là où se lève l'étoile du soir, où le soleil éteint ses feux.




... Zéphyr

Dans la Grèce antique
Fils d'Astréos (Éole), le Maître des Quatre Vents
Et d'Éos, la déesse de l'Aurore.

... Ses frères
Borée, le dieu du Vent du Nord,
Notos, le dieu du Vent du Sud,
Euros, le dieu du Vent du Sud-Ouest.


... Ses amours féminines
Podargé, aux pieds agiles, la Harpie au corps de pouliche
Chloris, Flore, la déesse des fleurs
Iris, la déesse de l'Arc-en-ciel.


... Zéphyr et Chloris
Pluie de roses,
Haleine parfumée de Zéphyr,
Amour et Printemps.






... Les métaphores d'Apulée le berbère
Extrait du roman latin Métamorphoses (L’Âne d'Or)
« ... Or pendant que Psyché en proie à la peur et pleure au
sommet de son rocher, la douce brise de Zéphyr aux molles
caresses fait frissonner les bords de sa robe, enfle son vêtement,
la soulève sans heurts et la transporte le long de l'abrupte paroi
rocheuse ; après une douce descente, Zéphyr la dépose au
cœur du vallon, sur un gazon de fleur ... »


... Brise du matin, flots des vagues, flocons des nues,
... Emportez-moi !

... Zéphyr
Il était, dans sa jeunesse, fougueux et violent ; les gens le
redoutaient.
Aujourd'hui, il a changé d'attributs ; c'est un vent doux et
agréable, un souffle léger, une brise qui grise les sens.

... Zéphyr
Il protège et enveloppe, il donne de la fraîcheur et procure du
bien-être.
Au gré du temps et de l'humeur, il apportera échos et souvenirs.

... Zéphyr
Il est la renaissance, l'éclosion de la vie, la joie.
Il annonce le retour du Printemps.

... Zéphyr
... Au gré de sa nature, il vous transportera ...

............ Entre Miliana, sa ville d'adoption
............ Et Béjaïa, sa ville natale.

............ Entre la ville aux mille ruisseaux
............ Et la ville lumière.

Zéphyr à Béjaia

Zéphyr à Béjaia
... Zéphyr, la statue de bronze érigée en 1894 par le célèbre statuaire français Eugène Marioton, trône au square Pasteur, en face de notre ancienne maison paternelle.

Apophtegme d'une Bougiote

... À la face des dieux, montrer que les humains
Sont beaux et généreux s'ils s'autorisent enfin
À tomber le loup en recouvrant le sourire
...
................................................................ Marie alias Incipit
...................................................enr sauv SGDL 2011-02-0167

Le Top Ten de la semaine

Nouvelles du jardin

Un jour, une plante

jeudi 3 septembre 2009

Le pain mahonnais, un souvenir de ramadhan


  • Histoire
... Les thèses sur l'origine du pain mahonnais sont contradictoires et son histoire reste encore méconnue. Son apparition en Algérie remonte au tout début de la colonisation.

... Beaucoup de migrants minorquins (habitants de Minorque, petite île des Baléares) étaient venus s'installer à Bordj El Kiffan durant la période 1830/1845, la grande majorité était de la ville de Mahôn. Plus tard, ils ont essaimé sur la Mitidja, à Bab el Oued,  dans la région de Béjaïa et jusqu'à Mostaganem.

... Cette communauté apporta dans son escarcelle les us et coutumes du pays dont le célèbre "Pain mahonnais", au goût et à l'aspect si caractéristique.

Ce pain appartient désormais au patrimoine culinaire algérien, butin qu'ont laissé les pieds noirs mahonnais de "Fort de l'Eau".


  • Souvenir
... A Bougie, dans ma ville natale, rares étaient les boulangers qui savaient bien le préparer. Mon père veillait toujours à ce qu'on l'achetait à la Boulangerie Kebbache.



... D'autres pains aussi faisaient partie de mon enfance : "Aghrum outadjine", "Khebz Eddar", "Aghrum Aquran", "Kbebz Koucha", "Matlou3" ... Quoi ! un plat, un pain.

... Le pain mahonnais nous était servi soit en extra au petit-déjeuner, soit durant le Ramadhan, pour l'accompagnement des mets délicats.
  • Recette
Ingrédients
500 g de farine, 1 paquet de levure de boulanger, 2 cuillères à café d'anis vert, 4 cuillères à soupe d'huile d'olive et 1 grosse pincée de sel fin.

Préparation
- Dans un bol, dissoudre pendant quelques minutes la levure dans un peu d'eau tiède légèrement sucrée ;
- Dans un grand saladier, mettre la farine, le sel et l'anis, mélanger le tout, puis faire un puits, ensuite y verser le contenu du bol et l'huile d'olive ;
- Ajouter de l'eau jusqu'à obtenir une pâte lisse et élastique ;
- Bien pétrir la pâte puis recouvrir le saladier d'une serviette et laisser reposer pendant 5 heures ;
- Partager à la main la boule en 2, former 2 pains sur une plaque enfarinée et inciser le dessus de chaque pain.

Cuisson
35 à 40 mn dans un four, thermostat à 6 ou 7 (200) ; surveiller jusqu'à coloration.


Dégustez le pain mahonnais !

1 commentaire:

Crabbers a dit…

On l'attribue aux pieds noirs à (Menorca en catalan),et pourtant au pays catalan il existe des variantes ( pain d'anis ) depuis la nuit des temps !

Je pense que l'origine remonte aux guerres puniques ( entre Romain et Cartaginois )!

Un juste retour aux gourmands :)

Enregistrer un commentaire