Ζέφυρος / Zéphyros

... Là où se lève l'étoile du soir, où le soleil éteint ses feux.




... Zéphyr

Dans la Grèce antique
Fils d'Astréos (Éole), le Maître des Quatre Vents
Et d'Éos, la déesse de l'Aurore.

... Ses frères
Borée, le dieu du Vent du Nord,
Notos, le dieu du Vent du Sud,
Euros, le dieu du Vent du Sud-Ouest.


... Ses amours féminines
Podargé, aux pieds agiles, la Harpie au corps de pouliche
Chloris, Flore, la déesse des fleurs
Iris, la déesse de l'Arc-en-ciel.


... Zéphyr et Chloris
Pluie de roses,
Haleine parfumée de Zéphyr,
Amour et Printemps.






... Les métaphores d'Apulée le berbère
Extrait du roman latin Métamorphoses (L’Âne d'Or)
« ... Or pendant que Psyché en proie à la peur et pleure au
sommet de son rocher, la douce brise de Zéphyr aux molles
caresses fait frissonner les bords de sa robe, enfle son vêtement,
la soulève sans heurts et la transporte le long de l'abrupte paroi
rocheuse ; après une douce descente, Zéphyr la dépose au
cœur du vallon, sur un gazon de fleur ... »


... Brise du matin, flots des vagues, flocons des nues,
... Emportez-moi !

... Zéphyr
Il était, dans sa jeunesse, fougueux et violent ; les gens le
redoutaient.
Aujourd'hui, il a changé d'attributs ; c'est un vent doux et
agréable, un souffle léger, une brise qui grise les sens.

... Zéphyr
Il protège et enveloppe, il donne de la fraîcheur et procure du
bien-être.
Au gré du temps et de l'humeur, il apportera échos et souvenirs.

... Zéphyr
Il est la renaissance, l'éclosion de la vie, la joie.
Il annonce le retour du Printemps.

... Zéphyr
... Au gré de sa nature, il vous transportera ...

............ Entre Miliana, sa ville d'adoption
............ Et Béjaïa, sa ville natale.

............ Entre la ville aux mille ruisseaux
............ Et la ville lumière.

Zéphyr à Béjaia

Zéphyr à Béjaia
... Zéphyr, la statue de bronze érigée en 1894 par le célèbre statuaire français Eugène Marioton, trône au square Pasteur, en face de notre ancienne maison paternelle.

Apophtegme d'une Bougiote

... À la face des dieux, montrer que les humains
Sont beaux et généreux s'ils s'autorisent enfin
À tomber le loup en recouvrant le sourire
...
................................................................ Marie alias Incipit
...................................................enr sauv SGDL 2011-02-0167

Le Top Ten de la semaine

Nouvelles du jardin

Un jour, une plante

dimanche 20 septembre 2009

À la poste de Ain-Torki


Une rencontre conviviale ...

... Un personnel affable vous accueille dès le prime abord. Ici, les relations sont plus humaines et puis tout le monde se connaît ou presque. Les usagers ne se pressent pas, ils prennent même le temps de discuter avec les préposés aux guichets avant de régler leurs affaires.

... L'écrivain public, avenant et séduisant, recèle une grande culture.

L'écrivain public
Tellement utile aux citoyens


... Le facteur, homme plein de bonhomie, est vite remarqué au village ; pendant ses tournées, il ne se dépare jamais de sa tenue de postier.

Le facteur du village
Monsieur Zaântouche Maâmar


... Le receveur, toujours disponible, est là prêt à vous assister.

Le receveur
Monsieur Azzaz Mohamed


... C'est avec grand plaisir qu'on revient à la poste de Ain-Torki.


... Ce fut, jadis, la même ambiance à Miliana.
Mais plus maintenant, hélas !

... Cette bonne humeur s'est effilochée avec le temps. Aujourd'hui, les guichets sont pris d'assaut dès l'ouverture des bureaux. Une foule grouillante et bruyante s'y agglutine toute la matinée : des va-et-vient incessants, des bousculades et parfois même des altercations.

... Le tout récent aménagement n'a pas suffit à atténuer la surcharge de travail due au nombre sans cesse croissant des usagers. La poste de Miliana est plus que saturée, une nouvelle soulagerait bien la population.


... Ain-Torki, un bureau de poste calme et serein où la nonchalance est maître des lieux.

Quel havre de paix !




12 commentaires:

Anonyme a dit…

Mal du temps passé, pourquoi tu nous as fui !
Un Milianais, fidèle lecteur

Anonyme a dit…

pour pouvoir participer dans ce blog il faut lever en peu le niveau l'anonyme fini la ségrégation et l'apartheid reveillez vous Monsieur

Anonyme a dit…

Votre petit reportage a mis du baume au cœur à notre équipe.

Le personnel et moi-même nous vous disons merci.

Nous souhaitons longue vie à "Zéphyr".

AZZAZ Mohamed, receveur de la poste de Ain-Torki.

Zéphyr a dit…

Au 2ème anonyme
(commentaire du 22.09.09 22:30)

Désolé, je n'ai pas compris ce que vous voulez dire. Pouvez-vous être plus explicite. Merci

Al Ouette d'Exter-yeure du Gué Clain a dit…

Message de France :

Conservez ce bien d'utilité publique , parce qu'en parler, c'est primordial pour les relations humaines !!

Monsieur Zéphyr , merci pour ce moment !


L'anonymat peut être drôle ...

Crabtree dit Crabbers dit didier

Zéphyr a dit…

À mon ami Didier dit Crabbers

Votre jeu de mots me laissera toujours pantois !

Le grand connétable de France du Guesclin, déjà éprouvé par la profanation de sa sépulture, nous fera tirer les oreilles.

Un fort joli exercice cérébral. Vous êtes un véritable filon. Continuez à nous en abreuver.

Merci infiniment.

Anonyme a dit…

bravo cher ami pour la creation de ce blog a propos des interdictions, je crois qu'il y a trop de sens interdit dans cette petite et charmante ville pour acceder aux urgences (hopital),il faut faire de la gymnastique, croyez moi vous pouvez vérifier ce là.(pour votre information).


" ABDELMADJID"

Zéphyr a dit…

Cher Abdelmadjid

Votre commentaire m'a touché.

À propos des sens interdits, ils viennent d'être enlevés. L'accès à l'hôpital est désormais possible.

agathe a dit…

c'est génial des bureaux de poste comme celui ci - chez nous ils sont rares, mais on essaie de revenir à cet accueil, à cette chaleur qui nous met du soleil dans le coeur - j'adore, parce que le bureau de poste j'y vais relativement souvent - belle journée Zéphyr, je vous souhaite ainsi qu'à votre famille de belles fêtes de Pâques

agathe a dit…

Il est d'une grande sagesse ce monsieur le receveur, il ne faut pas que ce bureau de poste s'agrandisse, il perdrait son âme, c'est dans des petites structures comme celle ci que l'on trouve un accueil chaleureux, un service, une certaine idée du dévouement et de l'entr'aide, enfin c'est ce que je pense - belle fin de journée à tous

Zéphyr, a dit…

Bonjour Agathe,

On t'attends ! Dis à ta sacrée machine à miracles de se remettre en marche.

Merci pour ta visite et Joyeuses Pâques.

Zéphyr, a dit…

Re-bonjour Agathe,

Je suis d'avis avec toi. L'extension risquerait d'atténuer cette ambiance bon enfant. Adieu la convivialité, bonjour l'anonymat.

Enregistrer un commentaire