Ζέφυρος / Zéphyros

... Là où se lève l'étoile du soir, où le soleil éteint ses feux.




... Zéphyr

Dans la Grèce antique
Fils d'Astréos (Éole), le Maître des Quatre Vents
Et d'Éos, la déesse de l'Aurore.

... Ses frères
Borée, le dieu du Vent du Nord,
Notos, le dieu du Vent du Sud,
Euros, le dieu du Vent du Sud-Ouest.


... Ses amours féminines
Podargé, aux pieds agiles, la Harpie au corps de pouliche
Chloris, Flore, la déesse des fleurs
Iris, la déesse de l'Arc-en-ciel.


... Zéphyr et Chloris
Pluie de roses,
Haleine parfumée de Zéphyr,
Amour et Printemps.






... Les métaphores d'Apulée le berbère
Extrait du roman latin Métamorphoses (L’Âne d'Or)
« ... Or pendant que Psyché en proie à la peur et pleure au
sommet de son rocher, la douce brise de Zéphyr aux molles
caresses fait frissonner les bords de sa robe, enfle son vêtement,
la soulève sans heurts et la transporte le long de l'abrupte paroi
rocheuse ; après une douce descente, Zéphyr la dépose au
cœur du vallon, sur un gazon de fleur ... »


... Brise du matin, flots des vagues, flocons des nues,
... Emportez-moi !

... Zéphyr
Il était, dans sa jeunesse, fougueux et violent ; les gens le
redoutaient.
Aujourd'hui, il a changé d'attributs ; c'est un vent doux et
agréable, un souffle léger, une brise qui grise les sens.

... Zéphyr
Il protège et enveloppe, il donne de la fraîcheur et procure du
bien-être.
Au gré du temps et de l'humeur, il apportera échos et souvenirs.

... Zéphyr
Il est la renaissance, l'éclosion de la vie, la joie.
Il annonce le retour du Printemps.

... Zéphyr
... Au gré de sa nature, il vous transportera ...

............ Entre Miliana, sa ville d'adoption
............ Et Béjaïa, sa ville natale.

............ Entre la ville aux mille ruisseaux
............ Et la ville lumière.

Zéphyr à Béjaia

Zéphyr à Béjaia
... Zéphyr, la statue de bronze érigée en 1894 par le célèbre statuaire français Eugène Marioton, trône au square Pasteur, en face de notre ancienne maison paternelle.

Apophtegme d'une Bougiote

... À la face des dieux, montrer que les humains
Sont beaux et généreux s'ils s'autorisent enfin
À tomber le loup en recouvrant le sourire
...
................................................................ Marie alias Incipit
...................................................enr sauv SGDL 2011-02-0167

Le Top Ten de la semaine

Nouvelles du jardin

Un jour, une plante

vendredi 1 juillet 2011

Alain Désormeaux, l'escale de Miliana

  • Miliana, 1949

... Alain Désormeaux vit le jour en Normandie, plus exactement à Verneuil sur Avre, le 1er février 1931.

... Tout comme Alphonse Daudet avant lui, Alain Désormeaux résida pendant un certain temps à Miliana où il vécut de paisibles moments, accompagnés de ses animaux.


  Alain Désormeaux
1949, durant son séjour à Miliana

... Alain Désormeaux, mena une vie pleine d'aventures et d'invraisemblances. Il aimait la vie, les pierres et les mots.

  •  Le galeriste, l'artiste-peintre

... Après avoir vécu en Algérie, c'est dans l'Yonne qu'il décida de s'y installer, à Sens ; il y vécut jusqu'au 30 octobre 2010, le jour où il s'éteignit..

... Alain Désormeaux a été écrivain, parolier, artiste-peintre, galeriste. Jeune, il a fréquenté d'illustres personnages, il était notamment le voisin et l'ami de Vlaminck à Rueil la Gadelière.

... Dans sa galerie LES'ARTS, il découvrira  les dons exceptionnels de Bernard Charoy, Pedro Sobrado, Marc de Michelis. Le peintre Arsène Sari habita plus de 10 ans sa demeure de Rigny le Féron dont il se fit un atelier.

Clair-obscur
Peinture à l'huile


  • Le poète
Le dernier fanal

Partir à l'ombre de la nuit
Le cœur triste comme un regret
C'est un remord que l'on poursuit
Et c'est la fugue d'un secret

O, quand la pluie sur le tilleul
Avec la force d'une larme
Pleure et roule sur les feuilles
Sa complainte nous désarme

Revient la saison des labours
Où tout le décor a viré
De la couleur et de l'Amour
En un Automne chaviré

M'en partant sur la colline
Je vois l'adieu d'un clair signal
Voilant les yeux, et je devine
Aux angles d'ombres, le fanal

On est plus triste qu'un Pantin
Brisé par le jeu des Enfants
Mais le bonheur s'arrête enfin
Quand le départ devient brûlant

Nous reviendrons au clair soleil
Décor changé, mais pas nos cœurs
Mieux supérieurs à nos sommeils
Redescendus de la hauteur
Alain DÉSORMEAUX
Sens, 21 Septembre 1958

  • Derniers instants 
 
... Le 16 octobre 2010, à Surtauville/Eure (Haute-Normandie) où il fut maire-adjoint, à l'occasion du trentenaire d'une association du 3ème âge, le Club Soleil d'Automne dont il a été le dernier président.



16 commentaires:

Anonyme a dit…

Bonjour Zéphyr,

merci pour cette découverte, cet artiste avait plusieurs cordes à son arc !

Sa peinture a quelque chose à voir avec l'expression d'un tourment qui peut s'exprimer chez Van Gogh, je trouve.
Et sa poésie est empreinte d'une grande sensibilité.

Bel hommage !

Je te souhaite une bonne soirée

Marie-Hélène

Zéphyr, a dit…

Bonjour Marie-Hélène,

Comme toi, Zéphyr fait de son mieux pour les hommes et les idées qui ont marqué leur temps et les lieux qui nous sont commun.

Oui ! un témoignage qui exprime de la reconnaissance.

Renée a dit…

Très bel article et hommage Zéphir merci, a bientôt plus longuement....

Zéphyr, a dit…

Bonjour Renée,

À tantôt et merci pour votre escale.

Dany a dit…

Bonjour Zéphyr, un grand merci pour cette découverte je ne connaissais pas du tout.
Je vous souhaite un merveilleux fin de semaine
Amicalement
Dany

SONYA a dit…

C'était un homme aux multiples talents.

C'est un bel hommage que tu lui rends.

Je le découvre grâce à toi et je ne le regrette pas.

Ce texte est magnifique.

Très belle fin de journée et de semaine

bi



•-~·*'Ś Ő Ń Ŷ Á'*·~-•

Zéphyr, a dit…

Bonsoir Dany,

Je farfouille dans la Toile sur tout ce qui touche à Miliana-Béjaïa et le reste du Monde.

Zéphyr, a dit…

Bonsoir Sonya,

Nous le découvrons tous ensemble grâce au thème que Zéphyr s'était fixé : Béjaïa-Miliana et le reste du Monde.

annie bot a dit…

Bonjour Zéphyr !

Je viens chez toi en passant par NOTRE AHATHE !

Je ressens un homme cultivé !

Je n'ai pas trouvé la CASE , afin d'y mettre mon adresse mail !!??

J'aime ces poésies !

Elles sont des leçons de VIE !

Aimerais tu aller vers mon blog ?

C'est "anyly83.over-blog.com"

Dis moi ce qui ne peut pas aller STP .

Je vais continuer mon chemin !

Bonne soirée !

any

Lily a dit…

Un poète, un peintre qui semble bien nostalgique. La deuxième strophe est pleine de douceur. Amitié Zéphyr !

Zéphyr, a dit…

Bonsoir Any,

Je reviens de votre blog. Votre visite m'honore. Soyez la bienvenue chez Zéphyr.

Un clin d’œil à notre amie Agathe.

Zéphyr, a dit…

Bonsoir Lily,

À travers cette strophe, je perçois votre sensibilité.

En effet, cette deuxième strophe est saisissante.

Leila a dit…

Bonsoir Chawki,

Une bien belle découverte pour moi, je ne connaissais aps du tout ce personnage si doué et si riche de culture...

Un beau partage (comme à votre habitude).

A bientôt, et bonjour à Madame Zephyr.

Zéphyr, a dit…

Bonjour Leila,

Merci pour vos gentils compliments.

C.Kiminou a dit…

Je suis gâtée par le dieu des vents. Ce portrait est magnifique. Je découvre un artiste polyvalent, un voyageur et une âme sensible qui a su partager jusqu'à son dernier souffle comme en témoigne la dernière photo. Merci pour cette belle découverte Zéphyr.

Bon vendredi par chez vous

CaroLINE

Zéphyr, a dit…

Bonjour CaroLINE,

Ménagez votre santé ! Les âmes sensibles se reconnaissent.

Enregistrer un commentaire