Ζέφυρος / Zéphyros

... Là où se lève l'étoile du soir, où le soleil éteint ses feux.




... Zéphyr

Dans la Grèce antique
Fils d'Astréos (Éole), le Maître des Quatre Vents
Et d'Éos, la déesse de l'Aurore.

... Ses frères
Borée, le dieu du Vent du Nord,
Notos, le dieu du Vent du Sud,
Euros, le dieu du Vent du Sud-Ouest.


... Ses amours féminines
Podargé, aux pieds agiles, la Harpie au corps de pouliche
Chloris, Flore, la déesse des fleurs
Iris, la déesse de l'Arc-en-ciel.


... Zéphyr et Chloris
Pluie de roses,
Haleine parfumée de Zéphyr,
Amour et Printemps.






... Les métaphores d'Apulée le berbère
Extrait du roman latin Métamorphoses (L’Âne d'Or)
« ... Or pendant que Psyché en proie à la peur et pleure au
sommet de son rocher, la douce brise de Zéphyr aux molles
caresses fait frissonner les bords de sa robe, enfle son vêtement,
la soulève sans heurts et la transporte le long de l'abrupte paroi
rocheuse ; après une douce descente, Zéphyr la dépose au
cœur du vallon, sur un gazon de fleur ... »


... Brise du matin, flots des vagues, flocons des nues,
... Emportez-moi !

... Zéphyr
Il était, dans sa jeunesse, fougueux et violent ; les gens le
redoutaient.
Aujourd'hui, il a changé d'attributs ; c'est un vent doux et
agréable, un souffle léger, une brise qui grise les sens.

... Zéphyr
Il protège et enveloppe, il donne de la fraîcheur et procure du
bien-être.
Au gré du temps et de l'humeur, il apportera échos et souvenirs.

... Zéphyr
Il est la renaissance, l'éclosion de la vie, la joie.
Il annonce le retour du Printemps.

... Zéphyr
... Au gré de sa nature, il vous transportera ...

............ Entre Miliana, sa ville d'adoption
............ Et Béjaïa, sa ville natale.

............ Entre la ville aux mille ruisseaux
............ Et la ville lumière.

Zéphyr à Béjaia

Zéphyr à Béjaia
... Zéphyr, la statue de bronze érigée en 1894 par le célèbre statuaire français Eugène Marioton, trône au square Pasteur, en face de notre ancienne maison paternelle.

Apophtegme d'une Bougiote

... À la face des dieux, montrer que les humains
Sont beaux et généreux s'ils s'autorisent enfin
À tomber le loup en recouvrant le sourire
...
................................................................ Marie alias Incipit
...................................................enr sauv SGDL 2011-02-0167

Le Top Ten de la semaine

Nouvelles du jardin

Un jour, une plante

mardi 5 octobre 2010

Hommage aux enseignants

  • 5 Octobre, Journée mondiale des enseignants

... C'est depuis 1994 que l'UNESCO célèbre la Journée Mondiale des Enseignants.   Cette année, la journée  a été placée sous le thème de « La reconstruction commence par les enseignants » .



... Des centaines de milliers d'élèves, de parents et de militants du monde entier rendront hommage à tous les enseignants qui ont été directement ou indirectement touchés l'an passé par les catastrophes naturelles, le déclin de l'économie mondiale et les conflits ; une crise sans précédent qui a dévasté de nombreux pays.


La valeur d'un professeur 



  • Message de l'UNESCO

... Le rôle des enseignants et autres travailleurs de l'éducation est vital à la reconstruction sociale, économique et intellectuelle :
« ... En redonnant espoir en l'avenir et en restaurant un cadre structuré et un sentiment de normalité, les enseignants aident à atténuer les effets des conflits, des catastrophes et des déplacements de population...»

« ... Aussi, soutenir les enseignants dans les situations de post-crise revient-il à investir dans la paix et le développement. »

Hero, Mariah Carey 



23 commentaires:

Lily a dit…

Le rôle des enseignants est vital pour l'avenir de chaque société, pays, mais malheureusement aujourd'hui ils ne sont guère reconnus. Leur charge de travail et leurs responsabilités augmentent, alors que leurs moyens diminuent. De plus, ils ne peuvent agir seuls face à des enfants ou des jeunes qui n'ont pas de repères familiaux suffisamment ancrés. C'est parfois dramatique !

Zéphyr, a dit…

Bonjour Lily,

Les trois personnages qui symbolisaient autrefois la société, étaient le maire, l'homme de culte et, bien sûr, l'enseignant tellement il occupait une place importante et avait de la considération.

Sans lui, il n'y aurait eu ni médecin, ni pharmacien, ni savant, ni homme politique, ni ouvriers.

La société a été atomisée à dessein et les égoïsmes exacerbés.

dalila a dit…

merci pour se partage,biz

Zéphyr, a dit…

Bonjour Dalila,

Nous sommes tous redevables envers nos enseignants. Notre devoir est de leur rendre hommage.

Mes tentatives de rejoindre votre blog sont restées vaines.

OB me dirige dans son portail des blogs pour m'informer que le vôtre n'existe pas !!!!

Pouvez-vous le confirmer ?

SONYA a dit…

je découvre ton univers
tu fais un travail remarquable
c'est bien cet hommage rendu aux enseignants
car ils font un travail que certains parents ne peuvent plus faire
à savoir l'éducation des enfants
je te souhaite une très belle fin de matinée

Zéphyr, a dit…

Salut Sonya,

Avec le Web, on ne sait plus s'il faut dire bonjour ou bonsoir. Pour des raisons pratiques, je leur préfère le mot SALUT.

Merci d'avoir répondu à mon message.

À partir de maintenant, je serai au courant de vos activités à partir de mon blog [ colonne de gauche, rubrique « BLOGS PRÉFÉRÉS DE ZÉPHYR » ].

À tantôt

SONYA a dit…

aujourd'hui le soleil est là

alors je profite pour te souhaiter une très belle journée

et te faire de gros bisous créoles

souska a dit…

Bonjour ,depuis hier je n'arrivais pas a avoir acces a ton blog mais apres plusieurs reprises me voila enfin!!
C'est bien de nous faire savoir ce que represente cette journee pour les enseignents bien que je vois que ce n'est pas suffisant une seule journee car ils representent tout pour ce monde,le passe et l'avenir.Je suis un peu triste pour les enseignants en Algerie car ils sont toujours bafouer.Cette date aussi correspond avec les evenements du 5 oct qui nous fait de la peine.
Pour la reponse a ta question concernant le vote , il me semble que tu dois passer au blog de djouza.Merci pour la chanson de (Hero)que j'adore et que je pleure a chaque fois que je l'ecoute car elle me rappelle pas mal de choses bien que c'est des annees de notre vie qui passe.merci encore une foid Chawki

Zéphyr, a dit…

Bonjour Souska,

Nos pensées vont à tous les enseignants du Monde, particulièrement aux anonymes qui exercent dans des conditions difficiles.

Notre devoir est de les honorer en permanence. C'est grâce à eux ce que nous sommes devenus aujourd'hui.

Jacqueline a dit…

On ne remerciera jamais assez ceux qui nous ont formés et qui nous ont donné le gout de l'étude et de la réflexion. Malheureusement dans tous les pays le role de l'enseignant n'est pas assez reconnu alors qu'ils ont dans leurs mains l'avenir d'une nation.Comme si la politique enviait leur importance et la bafouait...

Zéphyr, a dit…

Bonjour Jacqueline,

Il nous appartient de porter haut et fort le rôle de nos enseignants, de tous les enseignants du monde.

L'enseignant ne vise pas la gloire. Il a surtout besoin de notre reconnaissance. Soyons dignes d'eux.

À votre manière, vous avez participé à célébrer leur journée. C'est ce qui importe à leurs yeux.

Afneye a dit…

Afneye,

on levait le doigt, on disait "Madame ou Monsieur" puis si on avait le Ok, on se levait pour poser la question qu'on voulait.
Maintenant on interpelle son enseignant par son prénom !

Sans commentaires.

Zéphyr, a dit…

Bonjour Afneye,

Je reste perplexe par cette boutade.

Autres temps, autres meurs ! Les enseignants d'aujourd'hui se sont peut-être habitués à cette nouvelle forme de civilité, plus intimiste.

sabah a dit…

Ca fait mal au coeur de savoir que de nos jours les enseignants n'ont plus cette valeur qu'ils avaient avant, les étudiants sont devenus méchants envers meme leurs propres parents.
Merci d'avoir pensé à eux, ils méritent tout le respect du monde car, grace à eux on peut aujourd'hui lire, écrire, s'exprimer et meme penser.

Zéphyr, a dit…

Bonjour Sousou,

L'agressivité n'est pas spécifique à nos étudiants. C'est un phénomène sociétal engendré par les conditions de vie difficiles et toutes les couches de la société sont touchées.

L'ingratitude, la perte des valeurs et des repères,l'incivisme, la déconsidération, l'intolérance, enfin l'absence de vertus en sont malheureusement les conséquences.

La société a besoin de thérapie !

ratiba a dit…

BONSOIR CHAWKI comment allez vous
JE DIRAI A TOUT LES ENSEIGNANT BON COURAGE ils ont en besoin avec cette nouvelle génération
et merci pour la belle chanson je suis entraîne de l'écouté une chanson que j'adore
bonne soirée

Zéphyr, a dit…

Bonsoir Ratiba,

Merci pour les encouragements, les enseignants méritent bien des égards.

On n'est jamais assez nombreux pour leur manifester notre estime.

thanina a dit…

Coucou Chawki , j'avais une admiration pour bcp de mes enseignants que je garde intacte jusqu'a aujourd'hui , je leur rends hommage par le biais de ton blog , je resterai tjr redevable a ma prof syriènne qui m'a fait aimer l'his-géo , a deux profs de francais qui m'ont marqué , Mme Benkhllil et Melle Djemmam , je re-pense avec bcp de tendresse a celle qui m'a appris et guidé ds mes premiers pas , g oublié malheureusement son nom , Salima ,a l'ecole Ampère,pour ma première année primaire , Aicha Azzabi pour ma cinquième année primaire , j'en oublie certainement , qu'ils soient indulgents avec moi comme ils l'etaient tjr ...merci bcp Chawki pour ce geste , j'espère a bientot.

Zéphyr, a dit…

Bonjour Thanina,

Un témoignage émouvant qui touchera très certainement vos professeurs que vous admirez passionnément.

Tous nos professeurs ont été indulgents avec nous. Il n'y a aucun doute et je suis même convaincu que chacun de nous n'a gardé que de bons souvenirs.

Nous avions bien mérité les punitions. Pour les farces et bêtises qu'ils ont endurées, faisons acte de repentance !

SONYA a dit…

il existe des bons comme des mauvais enseignants
je me dis si les parents pouvaient faire une petite part d'éducation
cela soulagerait les profs
car eux aussi ont leurs soucis

Zéphyr, a dit…

Salut Sonya,

L'éducation n'est pas l'affaire exclusive des enseignants. Elle concerne toute une société.

Elle commence au sein de la cellule familiale, se poursuit à l'école et dans son milieu environnant, continue au lycée, à l'université et au dehors dans sa société.

nibele a dit…

bonjour
j'ai voulu partager un joli poeme pour cette occasion mais mais il etait impossible de l'enregistrer c'est dommage car il est tres tres beau
merci quand meme pour ce beau partage et vive les enseignants avec leqquels j'ai toujours eu de bon rapport!!

Zéphyr, a dit…

Bonjour Nibele,

Soyez la bienvenue chez Zéphyr.

Votre hommage contribue à renforcer l'amour qu'ils ont pour leur métier.

Nos professeurs ne cherchaient que notre bien.

Enregistrer un commentaire