Ζέφυρος / Zéphyros

... Là où se lève l'étoile du soir, où le soleil éteint ses feux.




... Zéphyr

Dans la Grèce antique
Fils d'Astréos (Éole), le Maître des Quatre Vents
Et d'Éos, la déesse de l'Aurore.

... Ses frères
Borée, le dieu du Vent du Nord,
Notos, le dieu du Vent du Sud,
Euros, le dieu du Vent du Sud-Ouest.


... Ses amours féminines
Podargé, aux pieds agiles, la Harpie au corps de pouliche
Chloris, Flore, la déesse des fleurs
Iris, la déesse de l'Arc-en-ciel.


... Zéphyr et Chloris
Pluie de roses,
Haleine parfumée de Zéphyr,
Amour et Printemps.






... Les métaphores d'Apulée le berbère
Extrait du roman latin Métamorphoses (L’Âne d'Or)
« ... Or pendant que Psyché en proie à la peur et pleure au
sommet de son rocher, la douce brise de Zéphyr aux molles
caresses fait frissonner les bords de sa robe, enfle son vêtement,
la soulève sans heurts et la transporte le long de l'abrupte paroi
rocheuse ; après une douce descente, Zéphyr la dépose au
cœur du vallon, sur un gazon de fleur ... »


... Brise du matin, flots des vagues, flocons des nues,
... Emportez-moi !

... Zéphyr
Il était, dans sa jeunesse, fougueux et violent ; les gens le
redoutaient.
Aujourd'hui, il a changé d'attributs ; c'est un vent doux et
agréable, un souffle léger, une brise qui grise les sens.

... Zéphyr
Il protège et enveloppe, il donne de la fraîcheur et procure du
bien-être.
Au gré du temps et de l'humeur, il apportera échos et souvenirs.

... Zéphyr
Il est la renaissance, l'éclosion de la vie, la joie.
Il annonce le retour du Printemps.

... Zéphyr
... Au gré de sa nature, il vous transportera ...

............ Entre Miliana, sa ville d'adoption
............ Et Béjaïa, sa ville natale.

............ Entre la ville aux mille ruisseaux
............ Et la ville lumière.

Zéphyr à Béjaia

Zéphyr à Béjaia
... Zéphyr, la statue de bronze érigée en 1894 par le célèbre statuaire français Eugène Marioton, trône au square Pasteur, en face de notre ancienne maison paternelle.

Apophtegme d'une Bougiote

... À la face des dieux, montrer que les humains
Sont beaux et généreux s'ils s'autorisent enfin
À tomber le loup en recouvrant le sourire
...
................................................................ Marie alias Incipit
...................................................enr sauv SGDL 2011-02-0167

Le Top Ten de la semaine

Nouvelles du jardin

Un jour, une plante

mardi 22 mars 2011

Le voyage d'une carte

  • Une idée de Jolybois

... Une carte qui vient d'un pays lointain : le Soleil Levant. Conformément au vœu d'Agathe, le destinataire de cette émouvante carte postale, Zéphyr en prend le relais.

... Que son voyage soit le plus loin possible !



... Je vous propose, par la même, une visite chez Jolybois d'Agathe, son blog. Il est charmant et plein de chaleur humaine. Cliquez [ ici ] 



28 commentaires:

agathe a dit…

merci de tout coeur Zéphyr,
vous etes toujours présent, c'est vraiment formidable de rencontrer des gens aussi merveilleux que vous

Yvette a dit…

C'est vrai qu'il faut savoir être patient et ne pas prendre de décision hâtive. Chaque chose en son temps, après la pluie le beau temps etc. etc. Bonne Journée Chawki

Dany a dit…

Bonsoir Zéphyr, un grand merci pour ce très beau partage, la traduction aussi, c'est en effet poignant, la souffrance parfois permet aux hommes de retrouver et apprécier les vraies valeurs de la vie, mais à quel prix!
Je passerai voir Agathe que je connais virtuellement, merci aussi pour les très beaux mots que vous avez laissé sur ma page du jour cela m'a beaucoup touchée.
Bonne soirée
Dany

Zéphyr, a dit…

Bonsoir Agathe,

Heureux de te lire !

Grâce à toi (toi, toi !!!!), j'ai réappris "l'angoisse" d'antan : cette émotion que procure l'attente d'une carte postale.

Le plaisir est partagé

Zéphyr, a dit…

Bonsoir Yvette,

... Promis, le prochain est pour toi !

. Mais de quoi s'agit-il ? Surprise !

Zéphyr, a dit…

Bonsoir,

... J'aurais souhaité avoir un peu plus de temps pour parfaire la traduction afin d'être le plus près possible des sentiments qu'a voulu transmettre Évita.

Merci pour vos compliments. C'est encourageant !

Leila a dit…

Chapeau bas pour la traduction... vraiment car moi qui suis une adepte de textes littéraires, comme le relate la carte..il faut savoir être patient. Bravo pour ce travail et pour ce choix de partage.

Leila

Zéphyr, a dit…

Bonjour Leïla,

Oui ! Il faut savoir être patient, avoir de la pondération et surtout bien réfléchir avant d'entreprendre quoi que ce soit.

« Patience et longueur de temps,
Font plus que force ni que rage » disait Jean de la Fontaine (les fables, livre II, Le Lion et le Rat).

Merci pour votre fidélité.

Caroline. K a dit…

Une carte toute en sobriété et sans fioritures, çà ressemble bien au peu que je sais d'un certain Japon en tout cas. Mais vous l'avez traduite du japonais Zéphyr ? En tout cas bravo. C'est si difficile de traduire sans trahir, mais il y'a des moments où il faut dépasser la peur de ne pas tout dire exactement de la même façon. J'ai le sentiment que la substance du message est là. Mais je ne suis pas qualifiée pour le dire, ce n'est que du ressenti.

La bonne soirée par chez vous et merci d'avoir fait le geste d'aller voir mon autre antre. Je reviendrais vers vous plus tard.

CaroLINE

Zéphyr, a dit…

Bonsoir CaroLine,

Vous me conférez des compétences que j'en n'ai pas.

Hors contexte, les propos d'Agathe prêtent à équivoque pour celui qui n'a pas suivi le fil des évènements, je vous le concède. IL s'agit d'une carte postale écrite en anglais.

En tout cas, vous percevez remarquablement bien les appréhensions du traducteur.

Au fait, avez-vous découvert votre blog chez Zéphyr ?

Leila a dit…

Un petit coucou de passage avant le réveil fatidique pour aller travailler...

Bonne nuit.

ANNICK a dit…

coucou, je viens de chez Agathe découvrir ton blog...
j'ai aussi relayé cette carte.
bisous de Cayenne.

Anonyme a dit…

Bonjour Zéphyr,

respect !

Ce texte traduit avec force et finesse à la fois des valeurs, principes qu'il ne faudrait pas perdre de vue.

Grand merci pour ce partage, j'espère que cette carte sera lue par le plus grand nombre, elle est tout simplement splendide.

Bonne journée

Marie-Hélène

Lily a dit…

Un texte plein de sagesse et d'espérance ! Mais que de souffrances cachées derrière, aussi. Oui, le printemps reviendra, mais il faudrait pouvoir l'installer dans nos coeurs et qu'il y demeure - de façon intériorisée. Nous avons beaucoup à recevoir des autres peubles !
PS: J'ai ajouté sur mon blog quelques photos avec le conteur.
Bonne journée Zéphyr !

Zéphyr, a dit…

Bonjour Leïla,

Merci pour votre fidélité.

Zéphyr, a dit…

Bonjour Annick,

Cayenne, un pays si lointain et si proche venu chez Zéphyr plein de bisous épicés.

Merci Annick.

Zéphyr, a dit…

Bonjour Marie-Hélène,

Ton absence m'a inquiété et ton blog ne signalait aucune présence.

Tu me rassures enfin. J'espère rien de grave.

... Agathe est une grande dame. Comme toi, elle cultive et entretient l'espoir.

... Je n'avais jamais pensé un seul instant que Zéphyr allait avoir une telle audience par le voyage de cette carte postale.

Le mérite revient à Agathe et à Évita.

Zéphyr, a dit…

Bonjour Lily,

En effet, des souffrances contenues dans le tréfonds qui n'osent dire.

Une dignité au prix de la souffrance, une dignité qui vous invite au respect.

Quelle sagesse !

SONYA a dit…

que dire Zéphyr
j'ai savouré chaque ligne de ce texte si bien traduit

De très bons conseils à suivre ...c'est sûr, je patienterai pour voir à nouveau le printemps dans toute sa beauté

merci pour cette belle leçon de sagesse



¸.•♥•.¸¸.•♥ •Ś.Ő.Ń.Ŷ.Á•♥•.¸¸.•♥•.¸

Zéphyr, a dit…

Bonsoir Sonya,

Un message d'espoir, d'amour et de sagesse. La culture asiatique en est riche.

Mais aussi une leçon magistrale de dignité.

L'honneur revient particulièrement à Agathe et à Évita.

SONYA a dit…

Alors je les embrasse
car c'est très beau
je te souhaite un doux weekend




¸.•♥•.¸¸.•♥ •Ś.Ő.Ń.Ŷ.Á•♥•.¸¸.•♥•.¸

Zéphyr, a dit…

Bonsoir Sonya,

Toujours présente !
J'allais dire omniprésente.
Tu nous pousses à aller de l'avant.

Merci

Leila a dit…

Passe un agréable dimanche..
Au plaisir insha Allah.

Zéphyr, a dit…

Bonjour Leïla,

Toujours prévenante et amène.

Merci pour tant d'égards.

nibele a dit…

bonsoir,
un tres beau message que je n'hesiterai pas à relayer,merci pour ce beau partage
*la patience est un arbre dont les racines sont amères et les fruits savoureux*
je te souhaite une belle soirée!!!

Zéphyr, a dit…

Bonjour Nibele,

Un message d'espoir !

En effet, au bout de la patience la lumière, la félicité.

Qu'il en soit ainsi pour tout le monde.

nibele a dit…

inchallah ya rabi
bonne soirée!!!

Zéphyr, a dit…

Bonjour Nibele,

Que Dieu vous entende !

Enregistrer un commentaire