Ζέφυρος / Zéphyros

... Là où se lève l'étoile du soir, où le soleil éteint ses feux.




... Zéphyr

Dans la Grèce antique
Fils d'Astréos (Éole), le Maître des Quatre Vents
Et d'Éos, la déesse de l'Aurore.

... Ses frères
Borée, le dieu du Vent du Nord,
Notos, le dieu du Vent du Sud,
Euros, le dieu du Vent du Sud-Ouest.


... Ses amours féminines
Podargé, aux pieds agiles, la Harpie au corps de pouliche
Chloris, Flore, la déesse des fleurs
Iris, la déesse de l'Arc-en-ciel.


... Zéphyr et Chloris
Pluie de roses,
Haleine parfumée de Zéphyr,
Amour et Printemps.






... Les métaphores d'Apulée le berbère
Extrait du roman latin Métamorphoses (L’Âne d'Or)
« ... Or pendant que Psyché en proie à la peur et pleure au
sommet de son rocher, la douce brise de Zéphyr aux molles
caresses fait frissonner les bords de sa robe, enfle son vêtement,
la soulève sans heurts et la transporte le long de l'abrupte paroi
rocheuse ; après une douce descente, Zéphyr la dépose au
cœur du vallon, sur un gazon de fleur ... »


... Brise du matin, flots des vagues, flocons des nues,
... Emportez-moi !

... Zéphyr
Il était, dans sa jeunesse, fougueux et violent ; les gens le
redoutaient.
Aujourd'hui, il a changé d'attributs ; c'est un vent doux et
agréable, un souffle léger, une brise qui grise les sens.

... Zéphyr
Il protège et enveloppe, il donne de la fraîcheur et procure du
bien-être.
Au gré du temps et de l'humeur, il apportera échos et souvenirs.

... Zéphyr
Il est la renaissance, l'éclosion de la vie, la joie.
Il annonce le retour du Printemps.

... Zéphyr
... Au gré de sa nature, il vous transportera ...

............ Entre Miliana, sa ville d'adoption
............ Et Béjaïa, sa ville natale.

............ Entre la ville aux mille ruisseaux
............ Et la ville lumière.

Zéphyr à Béjaia

Zéphyr à Béjaia
... Zéphyr, la statue de bronze érigée en 1894 par le célèbre statuaire français Eugène Marioton, trône au square Pasteur, en face de notre ancienne maison paternelle.

Apophtegme d'une Bougiote

... À la face des dieux, montrer que les humains
Sont beaux et généreux s'ils s'autorisent enfin
À tomber le loup en recouvrant le sourire
...
................................................................ Marie alias Incipit
...................................................enr sauv SGDL 2011-02-0167

Le Top Ten de la semaine

Nouvelles du jardin

Un jour, une plante

mardi 25 novembre 2008

Palette rebelle,

  • La bougiote de Sidi Abdelhak,

Vertige,
de Fériale Baba Aïssa, œuvre exposée le 8 Novembre 2008

Artiste émérite, Fériale, Yallo pour les intimes, est une virtuose de l'art numérique. Elle puise les couleurs et les formes au plus profond de son âme. Sa passion pour ce nouveau style d'expression remonte à son enfance. Ses dessins de prime jeunesse révélaient déjà ce penchant précoce pour l'art moderne.

Enfance perdue,
de Fériale Baba-Aïssa, œuvre exposée le 19 Août 2006

Yallo, la fille aux yeux d'agates, a vécu dans un milieu familial culturel très épanoui. Son grand-père, faut-il le rappeler, était rendu célèbre par ses manuscrits du Saint Coran aux riches enluminures et par la chaire de vocalise qu'il occupa à la mosquée Sidi Soufi. Ses oncles n'étaient-ils pas des virtuoses du violon !

Après le déluge
de Fériale Baba Aïssa, œuvre exposée le 6 Octobre 2006

Bab El Oued, la ville doublement martyre, l'a fortement imprégnée ; elle est sa source d'inspiration. Dans ses œuvres, on y perçoit les moments de bonheur, mais aussi les instants tragiques de la vie.

Le livre de Fériale Baba Aïssa,

Que dire, Yallo est aussi écrivaine à ses heures perdues. Dans son livre "Bab El Oued, 1O Novembre 2001", elle exprime sa profonde douleur et celle de ses concitoyens. Femme courage, elle s'est engagée très tôt à la plus noble des tâches : l'amour du prochain.



Sans titre
Œuvre de Fériale Baba Aïssa, exposée le 4 Octobre 2006


Pour visiter sa galerie, cliquez [ ici ].
Je vous y invite !


5 commentaires:

Anonyme a dit…

IL EST VRAI QUE BABA AISSA FERIALE EST UNE PIONNAIRE DANS L'ART NUMERIQUE MAIS EGALEMENT UNE INTERNAUTE TRES ACTIVE
fORTE DE SON EXPERIENCE CYBER CREATRICE ELLE NOUS BROSSE UNE TOILE DU WEB A L'HEURE DE LA FEMINISATION. L'ARTISTE

Baba aissa a dit…

Bonjour zephyr.
Je tiens à te remercier pour avoir pris le temps d'inserer dans ton blog un commentaire me concernant
Tres sensible à ce geste cela m'encourage à aller encore plus loin dans mes recherches.
je tiens egalement à te feliciter pour ton superbe blog.Une veritable boufféé d'oxygene pour les gourmets et les gourmands,
il ne lui manque que l'odeur car les photos sont magnifiques et les recettes geniales .Bravo et bonne continuation Chawki
Ta cousine Feriale

Anonyme a dit…

Je suis allé visité la galerie virtuelle de Fériale Baba Aïssa. Je n'ai vraiment pas regretté votre invitation.

Un spectacle féerique de corps et de lumière célestes! Quelle merveille !

Merci Zéphyr

Renée a dit…

je furette dans tes articles Zéphir en ce dimanche 25 mars 2012..Bises amicales

Zéphyr a dit…

Bonsoir Renée,

Oui ! C'est bien de fureter ! On finit toujours par trouver des choses.

Enregistrer un commentaire