Ζέφυρος / Zéphyros

... Là où se lève l'étoile du soir, où le soleil éteint ses feux.




... Zéphyr

Dans la Grèce antique
Fils d'Astréos (Éole), le Maître des Quatre Vents
Et d'Éos, la déesse de l'Aurore.

... Ses frères
Borée, le dieu du Vent du Nord,
Notos, le dieu du Vent du Sud,
Euros, le dieu du Vent du Sud-Ouest.


... Ses amours féminines
Podargé, aux pieds agiles, la Harpie au corps de pouliche
Chloris, Flore, la déesse des fleurs
Iris, la déesse de l'Arc-en-ciel.


... Zéphyr et Chloris
Pluie de roses,
Haleine parfumée de Zéphyr,
Amour et Printemps.






... Les métaphores d'Apulée le berbère
Extrait du roman latin Métamorphoses (L’Âne d'Or)
« ... Or pendant que Psyché en proie à la peur et pleure au
sommet de son rocher, la douce brise de Zéphyr aux molles
caresses fait frissonner les bords de sa robe, enfle son vêtement,
la soulève sans heurts et la transporte le long de l'abrupte paroi
rocheuse ; après une douce descente, Zéphyr la dépose au
cœur du vallon, sur un gazon de fleur ... »


... Brise du matin, flots des vagues, flocons des nues,
... Emportez-moi !

... Zéphyr
Il était, dans sa jeunesse, fougueux et violent ; les gens le
redoutaient.
Aujourd'hui, il a changé d'attributs ; c'est un vent doux et
agréable, un souffle léger, une brise qui grise les sens.

... Zéphyr
Il protège et enveloppe, il donne de la fraîcheur et procure du
bien-être.
Au gré du temps et de l'humeur, il apportera échos et souvenirs.

... Zéphyr
Il est la renaissance, l'éclosion de la vie, la joie.
Il annonce le retour du Printemps.

... Zéphyr
... Au gré de sa nature, il vous transportera ...

............ Entre Miliana, sa ville d'adoption
............ Et Béjaïa, sa ville natale.

............ Entre la ville aux mille ruisseaux
............ Et la ville lumière.

Zéphyr à Béjaia

Zéphyr à Béjaia
... Zéphyr, la statue de bronze érigée en 1894 par le célèbre statuaire français Eugène Marioton, trône au square Pasteur, en face de notre ancienne maison paternelle.

Apophtegme d'une Bougiote

... À la face des dieux, montrer que les humains
Sont beaux et généreux s'ils s'autorisent enfin
À tomber le loup en recouvrant le sourire
...
................................................................ Marie alias Incipit
...................................................enr sauv SGDL 2011-02-0167

Le Top Ten de la semaine

Nouvelles du jardin

Un jour, une plante

mardi 1 mars 2011

Tafsuth, ou la fonte [des neiges]

  • Le printemps de mon enfance


La vallée de La Soummam
Vue de Sidi Wawssa, sur les hauteurs d'El Kseur


... Enfant, j'avais toujours hâte d'aller passer mes vacances de printemps à la ferme Rabea de Lotta (la plaine), chez ma grand-mère maternelle ou, à Bir-Slem, chez ma grand-tante maternelle. Plus tard, c'était à El Kseur que j'y séjournait.

... Dès le premier matin, on nous servait au petit-déjeuner Tahrirt, une bouillie épaisse de semoule grillée arrosée de miel. Puis, tous joyeux, garçons et filles, nous allions aux champs à la rencontre du printemps : «ad mmagren tafsuth».

... On roulait sur les tapis de verdure qui s'étalaient devant nous. Ici, des blés et des orges encore juvéniles ployaient sous nos corps ; là, quelques explosions de premiers bleuets, de boutons d'or, de narcisses et  de pissenlits grisaient nos sens. De temps à autre, nous chantions à tue-tête :

Tafsuth ! Tafsuth ! 
Ad ttkuffutegh am tagutt, 
Ad jujujugegh am tefsut, 
Di laanaya n’Jebrayen l’ghut !
Printemps ! Printemps !
Je m’évaporerai comme la brume,
Je m’épanouirai comme le printemps,
Sous la protection de Gabriel le puissant !


... Épuisés mais heureux, nous retournions à la maison les bras chargés de bouquets champêtres.

  • Seksu u dheryis
Les agapes printanières de l'aurore !

... Seksu u dheryis [couscous aux œufs durs, cuit à la vapeur de racines u dheryis, une plante vénéneuse appelée par les botanistes thapsia garganica] nous attendait aux aurores. C'est une recette particulière à la basse vallée de la Soummam.

Plante de Thapsia garganica

Les légumes de Printemps

Œufs bouillis avec les racines d'U Dheryis (Thapsia garganica)



... Quelle joyeuse enfance !

  • Miliana, ce matin

... Aujourd'hui 15 furar [1er mars], comme à l'accoutumée au réveil, j'ouvre la  fenêtre et, contre toute attente ...

... En ce deuxième jour de Tafsuth
Ô il neige sur le Zaccar et sur la ville ! 

Le Zaccar,
sur la route de Ain Torki, ex Marguerite

Le Mont du Zaccar,
façade Sud, ancienne aire d'exploitation du minerai de fer

... Le froid a soudainement fait sa réapparition en Algérie ! Qu'a-t-on fait pour courroucer ainsi Furar en ses jours finissant ?

... Mais c'est vrai que Furar et Meghres [février et mars] finissent l'hiver pour mieux installer le printemps !

  • Inzen n furar
Bedd ad twalid,
Ddu, ad-tawid,
Qqim, wlac
Le proverbe de février

Mets-toi debout, tu verras,
Marche, tu rapporteras,
Reste assis, il n'y a rien.


38 commentaires:

•-~·*'Ś Ő Ń Ŷ Á'*·~-• 972 a dit…

C'est bien Zéphyr de lever ce pan de ton enfance

figure toi que j'ai eu plaisir à te lire
... en fermant les yeux de savourer ces doux instants

merci pour ce partage


•-~·*'Ś Ő Ń Ŷ Á'*·~-• 972

Zéphyr, a dit…

Bonjour Sonya,

De notre passé, de notre enfance, nous n'évoquons que les moments les plus doux !

Le printemps 2011 est prometteur. Ce matin-là, les dernières neiges ont recouvert les plaines et les montagnes, empêchant ainsi les gelées tardives de s'installer (ennemies des paysans et de la Nature).

Lily a dit…

Le printemps, seulement en marche en France, est toujours une saison où l'on a le sentiment d'enfin revivre. Se rouler dans l'herbe du haut d'un pré en pente, j'ai connu cette joyeuse ivresse ! Pour la nourriture, Mémé faisait la soupe printemps qui changeait de celle de l'hiver.
Pour les fleurs, il y a une éternité que je n'ai pas vu de bleuets, mais des premières primevères sauvages, qu'on appelle les coucous, nous faisions des bouquets, sans oublier de manger le petit cœur sucré de quelques unes.
Bonne journée, Zéphir, malgré la neige, c'est un comble !

Zéphyr, a dit…

Bonjour Lily,

Hier c'était le vent, la neige, les averses !

Aujourd'hui, c'est le retour du soleil malgré le froid. Ainsi débute le printemps : les giboulées de mars !

•-~·*'Ś Ő Ń Ŷ Á'*·~-• 972 a dit…

c'est vrai
donc je suis heureuse de l'apprendre cette bonne nouvelle
belle soirée


•-~·*'Ś Ő Ń Ŷ Á'*·~-• 972

nibele a dit…

bonsoir Zephyr,
Narcisses,bleuet embaumaient l'atmosphere chez mes parents en cette saison,je n'ai jamais eu le privilege d'aller au bled au printemps et je le regrette sincerement et ce berkoukes que nous preparer ma maman garni de plante qu'on retrouve juste au printemps que je ne saurrai citer,
merci pour ce beau partage qui nous fait rever et merci pour ces proverbes


Nb;ma pensée pour vous est ici!
http://entrelorientetloccident.over-blog.com/article-1er-anniversaire-de-mon-blog-66793040.html

bonne soirée

Leila a dit…

Coucou Chawki

De bien beaux souvenirs, que tu as la gentillesse de partager avec nous... vivement le printemps.

Je ne connaissais pas le Thapsia garganica.. encore une découverte !

Douce nuit...
Au plaisir.

Anonyme a dit…

Bonjour Zéphyr,

ravie de te retrouver après mes quelques jours passés à Paris ( sans internet).

Ton article est vraiment touchant, et instructif aussi, je ne connaissais pas ce couscous aux oeufs durs !

Vous avez de la neige !!!
Ici, il fait froid et sec, mais ce sont les chants des oiseaux qui me réveillent à nouveau, signe du printemps...

J'aime beaucoup les nouvelles couleurs de ton site !

Bonne journée

Marie-Hélène

Zéphyr, a dit…

Bonjour Sonya,

Le printemps (premier temps, première saison) débutait autrefois l'année.

Zéphyr, a dit…

Bonjour Nibele,

“ À Zéphyr,qui depuis le début m'époustoufle avec sa facilité à manier la plumes,ses connaissances et son savoir.»

... Je suis vraiment confus Nibele, c'était la période où j'étais malade.

C'est très gentille de votre part !

Merci pour les compliments.

Je souhaite longue vie à votre blog qui nous nourrit de si bonnes choses.

Zéphyr, a dit…

Bonjour Leïla,

U dheryis, je ne le connaissais que sous ce nom, du moins jusqu'à ce qu'Afneye nous révèle son nom latin.

C'est vrai qu'Afneye est un spécialiste de la question. Il le tient de sa mère, de sa formation et surtout de sa curiosité à fouiner et à chercher.

Zéphyr, a dit…

Bonjour Marie-Hélène,

Le soleil est de retour, mais le sommet du Zaccar est toujours enneigé et le froid de rigueur.

C'est la nouvelle parure de Zéphyr. À chaque saison, il mue. Il vit au rythme de la Nature (calendrier agraire berbère).

Le bleu est dominant. Deux tons qui symbolisent notre ville natale : le bleu de la mer et le bleu du ciel.

•-~·*'Ś Ő Ń Ŷ Á'*·~-• 972 a dit…

Dis moi as-tu des photos de ton enfance

bien sûr pendant la période indiquée dans ton article

si oui tu as beaucoup de chance
moi je n'en ai pas...

c'est pour cette raison que je ne rate aucune aoccasion de photographier mes enfants

belle soirée Zéphyr


•-~·*'Ś Ő Ń Ŷ Á'*·~-• 972

Zéphyr, a dit…

Bonsoir Sonya,

Hélas, rien, absolument rien !

Je me souviens toutefois avoir vu des photos de mon enfance.

Si je n'en possède aucune, je les ai en revanche en mémoire.

J'essaie de réparer ce manque par l'écriture de mon passé.

Vous avez raison de figer les moments importants de la vie de vos enfants.

Quel bonheur de les revoir ensemble une fois grandis !

sonya a dit…

oh c'est dommage de ne pas en avoir
mais comme tu le dis si bien , il nous reste cette mémoire sélective.

j'aurai bien aimé goûter aux oeufs bouillis, râpe t'on les racines??
belle fin de semaine
profites-en bien , repose toi ok (rires)

Zéphyr, a dit…

Bonjour Sonya,

Attention ! C'est une plante vénéneuse. Il ne faut surtout pas la manger !

En revanche, on peut manger les œufs bouillis bleuis au contact de la plante et le couscous, bien évidemment !

Les vapeurs de la plante donne un très bon goût.

Afneye a dit…

Ouf ! C'est Week-end.
je peux enfin préparer mon couscous de bienvenue au printemps.
Pour ceux ou celles qui semblent ignorer la symbolique des œufs, Pacques vous dit quelques chose ?????
Oui, je ne sais d'où vient cette tradition du "Seksu u dheryiss" mais à mon avis [c'est le mien] cette tradition ancestrale ne me semble pas être éloignée de la fête de Pacques dont les origines remonte à bien loin.
Tout sort de l'œuf, l'autre nom du printemps en berbère c'est - Le renouveau - 'Anevdhu" en terme clair - le renouveau -.

Pour assouvir la soif de comprendre de Sonya, j'explique.

On commence par envoyer la veille les enfants chercher les fameuses racines du Thapsia Garganica avec toutes la recommandation de ne pas les toucher avec les mains nues. En effet, ces racines sont très allergisantes.
Ces racines doivent passer la nuit sur le toit ou terrasse ou maintenant les balcons.
Au petit matin, on fait passer le couscous et les légumes avec la vapeur d'eau qui dégage les arômes des dites racines, les œufs bouillis se trouvent ainsi parfumés.
C'est un couscous qu'on prépare qu'une fois par an !

Ps: On ne rappe pas les racines! on les mets telles quelles comme dans l'iconographie proposée par Zéphyr.

Anonyme a dit…

Bonsoir Zéphyr,

j'ai lu ta réponse et la couleur bleue me plait de plus en plus !

J'ai apprécié, également le commentaire d'Afneye, lui aussi très instructif.
Comme toute curieuse qui se respecte, j'ai fait quelques recherches et j'ai découvert que cette fameuse plante pourrait être l'antique "silphium".
Selon une légende grecque, il aurait été donné aux hommes par Apollon. Il est cité dans les recettes d'Apicius et aurait un usage médicinal : on l'utilisait comme remède contre la toux, les maux de gorge, la fièvre, l'indigestion, les douleurs...

Merci pour cette découverte de plus.

Je te souhaite un excellent week-end.

Marie-Hélène

Yvette a dit…

Tu as dû le lire dans mon livre: à Gouraya, on disait "Morzaz" pour les pissenlits. Il a fallu que j'attende près de 60 années pour savoir que c'était la même plante, je m'en doutais mais j'en ai eu la confirmation quand j'ai repris contact avec Gouraya. Je me souvenais du feuillage et du goût!
Pour mon frère et ma soeur, ça ne leur disais rien mais moi , tu me connais je regardais la nature d'une autre manière qu'eux! J'ai bien aimé cet article sur le printemps. Je n'ai aucun souvenir du Zaccar, hélas! trop jeune! 4 ans quand je l'ai quitté! Bonne journée à toi Chawki, Yvette

Zéphyr, a dit…

Bonjour Afneye,

C'est depuis la nuit des temps que l'œuf est honoré d'un culte.

Il figure dans pratiquement toutes les religions où il symbolise le mythe de la création universelle.

Chaque civilisation, chaque peuple en fit l'objet d'une fête particulière, célébrée chaque année aux environs de l'équinoxe du printemps, époque où la nature se reproduit et donne à tous les êtres une nouvelle existence.

Zéphyr, a dit…

Bonjour Marie-Hélène,

Selon mes recherches sur le Net, le silphium est une plante thérapeutique et culinaire (utilisé comme condiment donc comestible) ce qui n'est pas le cas de notre plante (non comestible).

Peut-être qu'Afneye va nous éclairer un peu plus notre lanterne.

Il y a tellement de plantes qui se ressemblent qu'il faut faire très attention d'autant plus que les deux appartiennent à la même famille dont le genre diffère.

Seuls, les botanistes, les herboristes et les pharmaciens et médecins de l'ancienne école sont experts en la matière.

Zéphyr, a dit…

Bonjour Yvette,

Tu as une très bonne mémoire ! Mais pour le "Morzaz, je suis profane en la matière.

Je vais, encore une fois, faire appel à la science d'Afneye et lui céder la place pour te répondre.

Il m'avait effectivement parlé d'une plante comestible que nous consommions à cette époque de l'année, durant notre enfance.

margheritacapoccia a dit…

Mais que deviennent les berges de notre Marenostrum mon cher ami ...ici aussi froid et tristesse!!!
Je n'y comprends plus rien...

margheritacapoccia a dit…

je vous ai écrit avec un compte google dans l'attente de participer à votre groupe d'amis..je ne sais si l'on verra la différence...mais je tenais à vous le faire savoir...
Jacqueline

Zéphyr, a dit…

Bonjour Jacqueline,

... Cette méthode n'est valable que si vous disposez d'un blog sous le compte Google (blogger). Ce n'est pas le cas et le lien aboutit à un cul de sac.

En revanche, ce que je vous suggère (et aux autres amis qui ne le savent pas encore), c'est de cocher la case "Nom/URL" et une fois la fenêtre ouverte vous inscrivez votre nom (ou pseudo) dans la case "Nom" et éventuellement l'adresse de votre blog dans la case "URL" (pour ceux qui en dispose).

Dans le commentaire, votre nom apparaît directement en lien à partir duquel je peux accéder directement à votre site.

La différence c'est que ce n'est plus anonyme. Cela vous évite aussi la signature puisque le nom apparaît en premier, comme ceci : « Jacqueline a dit » et non « Anonyme a dit »

Vous pouvez éventuellement fermer le compte google et utiliser la méthode que je vous ai suggéré.

Il y a du soleil, un ciel étonnamment, mais froid. Les sommets de montagnes sont toujours enneigés.

Afneye a dit…

Le Silphium* est une plante appartenant au genre des Férules, très proche en effet du Thapsia qui elle est du genre des Apiacées dont la plus connue reste le Fenouil.
Pour l'œil expert, la différence réside dans le feuillage.

En ce qui concerne le Thapsia, une équipe universitaire de botanistes est de médecins Hispano-marocaine avance dans ses recherches sur les différentes possibilités thérapeutiques de celle ci.
C'est une plante étudiée plus par les Allemands que par les scientifiques des pays ou le Thapsia pousse naturellement !!!!

Afneye a dit…

Pour Yvette.

le Pissenlit : Je connais deux variétés (il doit en exister d'autres)
1/ Le Senecio vulgaris [Sénéçon commun ou Séneçon des oiseaux, Petit séneçon, Toute-venue] dont le nom en Kabyle est "Tiffaf"
2/ Le Taraxacum officinale que l'on appelle en kabyle [Tuγmas n temγarin (dents de vieilles].

la première pour nous, la deuxième pour les lapins !.

Par contre, "Morzaz" c'est plutôt une variété de trèfle dont on consommait la tige des fleurs, très acidulée.

Anonyme a dit…

Bonjour Zéphyr,

merci à toi et Afneye pour toutes ces précisions à propos du Thapsia.

Je vous souhaite une excellente journée

Marie-Hélène

Yvette a dit…

Pour Afneye. La fleur jaune à feuille de trèfle, nous l'appelions "vinaigrette" à Gouraya, mais les morzaz, on m'a bien afirmé que c'était des pissenlits que nous consommons tous les ans, à cette époque-ci. J'en ai mangé hier d'ailleurs. Alors? Qui a raison? c'est un ancien habitant originaire de Gouraya qui habite Stassbourg qui me l'a confirmé. J'ai un souvenir de feuilles dentelées. merci pour la réponse Affneye Yvette

Zéphyr, a dit…

Bonjour Yvette,

Je me perds en conjectures.

Ah ! Si mon ami pouvait seulement m'entendre, il me donnerait sûrement la réponse. C'est un spécialiste de la flore algérienne qui a l'avantage de connaître le nom scientifique en latin, le nom commun en français et le nom vernaculaire en français, en kabyle et en arabe de toutes les plantes.

Afneye est encore une fois interpellé.

Afneye a dit…

Bonjour Yvette,

Il arrive souvent qu'une plante ait une dénomination différente en fonction de la région ou l'on se trouve, ceci est un fait. Entre la haute et la basse Kabylie très mitoyennes il se trouve de telles différences.
J'ai trouvé un commentaire sur le net quelque chose qui peux t'intéresser.
http://tipaza.typepad.fr/mon_weblog/2009/11/la-cuisine-traditionnelle-du-chenoua.html

Cordialement.

Zéphyr, a dit…

Bonsoir Yvette,
Bonsoir Afneye,

C'est ce que l'on appelle nom vernaculaire (nom selon le pays, le terroir ou la région).

Les scientifiques n'utilisent pas ce nom (une même plante peut avoir plusieurs noms vernaculaires) pour éviter justement les confusions. Ils lui préfèrent le nom latin ou le nom commun.

Caroline. K a dit…

Ce sont des souvenirs d'enfance très agréable à lire Zéphyr, un beau partage. La bouillie de semoule arrosée de miel m'a mis l'eau à la bouche et pourtant çà ne me dit rien à priori. Curieux !

Ce proverbe me plait

Bon réveil

Caroline

Zéphyr, a dit…

Bonsoir Caroline,

On imagine le plat sans le connaître. On se fait une certaine idée. Cela s'appelle une représentation.

Ratiba Abdellaoui a dit…

Bonsoir zéphyr et afnaye
merci a vous deux pour cette découverte je peu vous dire que c'est une découverte pour moi ces racine
chez nous on prépare ce couscous , mais sans ces plantes par cotre
a cherchelle dans est mon origine
on prépare beaucoup de bonne chose avec plein de plante qu'on recueillis au printemps c'est tres parfumer et diététique
merci pour les découverte
bonne soirée

Zéphyr, a dit…

Bonjour Ratiba,

Cherchel, tout comme Gouraya et ses environs, Miliana et dans ma Kabylie natale, sont réputés pour la consommation des herbes : une habitude alimentaire ancestrale.

Renée a dit…

Coucou Zéphir,
J'ai été bien absente ces temps des blogs et du miens aussi (mes articles étaient majoritairement programmés)
Je viens de parcourir toute cette page et ma fois je trouve que la ville De Gouraya et bien jolie de plus la musique me rappelle que j'ai beaucoup dansé sur cet air avec mon ex-belle sœur de Bejaia....Plaisirs aussi de revoir les zigouatte même de ,loin..
Un peu d'histoire pour se cultiver...Bref un réel plaisirs de revenir te voir. Bises amicales

Zéphyr, a dit…

Bonsoir Renée,

Je suis heureux de vous lire.

Je me suis inquiété également de votre absence.
Moi aussi, il faut vous l'avouer, j'ai été un peu obligé de limiter mes visites à cause d'un surcroît de travail.

L'essentiel est que vous vous soyez en bonne santé.

Enregistrer un commentaire